Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Oxygénothérapie

L’oxygène et le matériel d'oxygénothérapie sont en principe intégralement remboursés par l'assurance obligatoire. Dans certaines situations exceptionnelles, des suppléments peuvent être facturés à charge du patient.

Conditions

  • Souffrir d’une affection entraînant une hypoxémie.
  • Avoir l’accord du médecin-conseil de votre mutualité.

Thérapie de courte durée

  • Votre médecin traitant établit une prescription pour un mois et demande au médecin-conseil de la mutualité l’autorisation de remboursement.
  • Rendez-vous chez votre pharmacien avec la prescription et l’accord du médecin-conseil. Le pharmacien se chargera lui-même de la livraison de l’oxygène et du matériel ou passera pour ce faire les accords nécessaires avec une firme spécialisée.
  • Le médecin peut prolonger deux fois la prescription d’un mois. L’oxygénothérapie ne pourra alors à nouveau être remboursée qu’après une pause d’un an (à partir de la date de début du premier accord), et ce pour maximum trois mois. Faute de quoi, les règles en vigueur pour l’oxygénothérapie de longue durée s’appliqueront.

Thérapie de longue durée

  • Votre spécialiste vous prescrit le traitement de longue durée.
  • L’accompagnement du traitement et la livraison de l’oxygène et du matériel se font uniquement via l’officine hospitalière.

Autres situations

Céphalée de Horton

  • Si vous souffrez de céphalée de Horton et que le diagnostic a été posé par un neurologue, un neurochirurgien ou un neuropsychiatre, le remboursement de l’oxygénothérapie gazeuse sera illimité dans le temps. Le médecin-conseil doit en l’occurrence également donner son accord.

Patients avec forfait palliatif

  • Le remboursement de l’oxygénothérapie est également illimité dans le temps pour les patients pour lesquels un forfait palliatif a été demandé. Aucun accord du médecin-conseil n’est requis. Il suffit au médecin prescripteur de mentionner sur la prescription « application régime du tiers payant ».

Tous les patients atteints d’hypoxémie traités par oxygénothérapie de courte durée ont vu leur compteur remis à zéro depuis le 1er octobre 2012.

Ce qui signifie concrètement que chaque patient a à nouveau droit au remboursement d’une oxygénothérapie de courte durée à partir du 1er octobre 2012, avec un maximum de 3 mois répartis sur un an.

Référez-vous au site Internet de l’Inami pour en savoir plus.