Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Intervention pour l'incontinence urinaire

Un « forfait incontinence » de 162,30 euros (montant au 1er juin 2017), financé par l’INAMI, peut être octroyé annuellement par votre mutualité.

La Mutualité chrétienne (MC) se réjouit de cette avancée et continuera à se battre pour atténuer les frais occasionnés par les soins et l’achat de matériel médical des malades chroniques.

Qui peut en bénéficier ?

Le forfait peut être alloué à toute personne souffrant d’incontinence urinaire reconnue durable et incurable par son médecin généraliste.

Que faire pour en bénéficier ?

Si malgré toutes les démarches et traitements conseillés par votre médecin généraliste (voir encadré ci-dessous), votre incontinence persiste, vous rencontrez peut-être les critères d’octroi de ce « forfait incontinence ».

Avant de vous rendre chez votre généraliste, téléchargez le formulaire de demande d’intervention. Votre médecin généraliste se chargera de le compléter.

Retournez-le ensuite au médecin-conseil de votre mutualité. Nos services vérifieront si le forfait peut vous être alloué à la fois sur base du document correctement complété et des conditions d’octroi prévues par la législation.

Si c’est le cas, ce forfait, payé une fois par an, vous sera accordé pour une période de trois ans si vous répondez annuellement aux conditions d’octroi. Cette vérification est faite par la mutualité. Vous ne devez donc pas vous soumettre à un examen annuel.

Quelles sont les conditions d'octroi de cette intervention ?

1. Ne pas séjourner dans une institution de soins ;
2. Ne pas bénéficier du « forfait incontinence pour personnes dépendantes » ;
3. Ne pas bénéficier de l’intervention de l’assurance maladie pour l’usage de « matériel d’autosondage ;
4. Ne pas bénéficier de l’intervention de l’assurance maladie pour l’usage de « matériel de bandagisterie (récolteur d’urine, sonde…) ».

Les intérêts de ce nouveau forfait

1. Soulager financièrement les patients qui ne répondent pas aux conditions d’octroi de l’intervention « incontinence » prévue initialement pour les personnes en situation de dépendance (voir plus bas). Une majorité de personnes incontinentes pourront donc, à présent, bénéficier d’une intervention financière.

2. Sensibiliser le public. Même s’il s’agit d’un problème de santé qu’on tente parfois de minimiser, voire de cacher : il faut oser en parler dès les premiers signes ! Des solutions existent et la prise en charge précoce peut éviter l’installation de l’incontinence.

Rappel pour les personnes dites "dépendantes"

Le forfait annuel alloué aux personnes en situation de dépendance continue d’exister par ailleurs. Cependant, il n’est pas cumulable avec cette nouvelle intervention. Ce forfait est indexé annuellement. En 2017, une personne qui répond aux conditions pour bénéficier de ce forfait, recevra 497,24  euros.