Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Parcours de l'incapacité de travail : de la déclaration à l'invalidité

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Incapacité de travail

Sur ce portail, vous découvrirez 10 sections regroupant l’ensemble des questions les plus souvent posées lors de l’incapacité de travail ou l’invalidité (GLOSSAIRE). Vous pouvez aussi accéder à une sélection d’informations relatives à un moment précis de votre incapacité en effectuant une recherche via notre ligne du temps. Visionnez également notre vidéo de témoignages !

Vous êtes dans l’impossibilité d’exercer une activité professionnelle en raison d’une maladie, d’une hospitalisation ou d’un accident ? Dans un premier temps, votre rémunération reste à charge de votre employeur. Si votre incapacité de travail se prolonge, un revenu de remplacement (GLOSSAIRE) est éventuellement octroyé par votre mutualité.


Attention : certains contenus sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’actualité. Nous serons attentifs à maintenir ces pages à jour. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter notre centre d’appels gratuits au 0800/10 9 8 7.

Le Service social est à vos côtés, il vous écoute, vous informe, vous accompagne durant votre incapacité de travail (reconnaissance du handicap, accompagnement de votre réadaptation professionnelle, vos droits et avantages sociaux).

Salaire garanti

  • En tant qu’employé, vous êtes généralement rémunéré par votre employeur pendant les 30 premiers jours d'incapacité (GLOSSAIRE).
  • En tant qu’ouvrier, votre salaire est pris en charge par votre employeur pendant les 14 premiers jours et par votre mutualité après le 14e jour.
  • En tant que chômeur, vous recevez directement de votre mutualité une indemnité égale au montant de vos allocations de chômage durant les 6 premiers mois de l’incapacité. Ce montant est toutefois limité à 60 % du brut perdu (plafonné ou limité à un montant par jour).
  • En tant qu’indépendant, vous ne recevez pas d’indemnités pendant le premier mois d’incapacité. Il s’agit du mois de carence.

Au-delà de ces périodes, votre mutualité prend le relais en vous octroyant un revenu de remplacement (c'est-à-dire les indemnités d’incapacité de travail) sous certaines conditions prévues par la loi.

Pour plus d’informations concernant le salaire garanti, veuillez contacter votre conseiller mutualiste, votre syndicat, ou le site du SPF emploi.