Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Parcours de l'incapacité de travail : de la déclaration à l'invalidité

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Rôle du médecin-conseil durant l'incapacité de travail

Le médecin-conseil, en plus de son rôle d’évaluateur de votre incapacité de travail, est un conseiller, un accompagnateur qui suit l’intégralité de votre parcours durant une incapacité de travail. En contact avec votre médecin généraliste, votre médecin spécialiste ou le médecin du travail, il évalue votre incapacité de travail de manière individuelle. Il envisage, en accord avec vous, et avec une équipe multidisciplinaire, toutes les actions susceptibles de contribuer à votre réinsertion professionnelle (voir trajet de réintégration).

Le médecin-conseil analyse avec vous votre situation médicale, resituée dans un contexte global de travail : Quelles maladies antérieures avez-vous eues ? Qu’êtes-vous encore capable de faire ? Quelles professions vous sont encore concrètement accessibles ? Il tente d’instaurer un véritable échange allant bien au-delà de l’examen médical. Quel est votre contexte de vie familiale et sociale ? Avez-vous des projets et des aspirations professionnels ? Quelle est la conséquence de votre maladie au niveau professionnel ? Comment souhaitez-vous réorienter votre vie professionnelle ? Comment voyez-vous votre avenir ? Sur base de tous ces éléments, le médecin-conseil tentera de trouver, pour vous, la meilleure solution possible (à long terme) aux niveaux physique, psychologique et professionnel et prendra une décision en toute connaissance de cause. A l'issue de chaque rendez-vous, il décidera des actions à entreprendre et de poursuivre (ou non) la reconnaissance d'incapacité de travail.

Reprise d'activité

La question d’une éventuelle reprise d’activité adaptée, partielle ou complète ou d’une formation professionnelle en vue d’un métier plus adapté à votre situation de santé devra aussi être discutée avec le médecin-conseil.

Dès le début de votre incapacité de travail et en fonction de l’évolution médicale, le médecin-conseil vous informera au mieux sur toutes les possibilités qui existent (voir trajet de réintégration). Il vous aidera à mettre en valeur ce que vous pouvez encore faire, en tenant compte de votre état de santé. Il peut vous proposer de l’aide pour :

  • vous réorienter vers d’autres pistes professionnelles (par exemple, par l’apprentissage d’un nouveau métier) ;
  • si nécessaire, mettre à niveau vos connaissances dans une profession que vous n’avez plus pratiquée depuis longtemps ;
  • obtenir des aides (financières) à la réinsertion/réadaptation professionnelle.

Ce sera aussi à votre médecin-conseil de décider (sur base du dossier constitué et de l’examen de votre situation personnelle globale), si vous êtes toujours reconnu en incapacité de travail ou à partir de quand vous seriez apte à reprendre un travail, complètement ou partiellement.

Remarque : sauf si situation particulière, la profession prise en compte par le médecin-conseil durant les 6 premiers mois d’incapacité est celle que vous exerciez juste avant votre incapacité. Après 6 mois, d’autres professions seront prises en compte (en fonction de votre expérience professionnelle et des qualifications acquises au cours de votre vie). Par exemple, une jeune vendeuse, sans qualifications spécifiques, qui travaille dans la vente de produits lourds à manipuler et souffre de lombalgies, pourra reprendre un métier de vendeuse plus léger, dans une parfumerie, un magasin de pralines ou de vêtements.