Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Parcours de l'incapacité de travail : de la déclaration à l'invalidité

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Rechute

Si, après une reprise totale d’activité, vous retombez en incapacité de travail, vous devez avertir le médecin-conseil de votre mutualité dans les 48 heures.

Important : durant l'incapacité primaire (GLOSSAIRE), il ne sera question de « rechute » que si votre incapacité prend cours dans les 14 jours à dater de la fin de la première incapacité. Au-delà de 14 jours, vous devrez reprendre les démarches depuis le début, c'est-à-dire au moment de la déclaration à votre mutualité. En cas d’invalidité (GLOSSAIRE), il peut s’écouler 3 mois entre la date de reprise du travail et la nouvelle incapacité pour pouvoir parler de rechute.

Remarque : S’il s’agit de la même affection lors de la rechute, le salaire garanti, s’il a été épuisé lors de la première incapacité, ne sera plus dû par l’employeur. S’il n’a pas été épuisé, l’employeur devra en payer le solde. S’il s’agit d’une affection différente, l’employeur sera redevable d’une nouvelle période de salaire garanti.

Pour plus d’informations, contactez votre conseiller mutualiste ou notre centre d’appels gratuits au 0800/10 9 8 7.