Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Comme un poisson dans l’eau…

La natation est non seulement une activité sportive source de nombreux bienfaits pour tout notre organisme, mais elle est aussi ouverte à tous : jeunes et moins jeunes, sportifs et non sportifs… Tour d’horizon de ses principales qualités !

Des bienfaits physiques

Complète. Tous les muscles du corps sont sollicités, tout en douceur et sans douleur, et ce grâce à la légèreté du corps dans l’eau. En effet, immergé dans l’eau, le corps est soulagé de 80 % de son poids. Résultat : les articulations ne sont plus en charge et le dos et les tendons sont ménagés. Cette discipline est donc particulièrement intéressante pour les personnes qui souffrent de la colonne vertébrale et des articulations.

Bénéfique pour l’appareil cardio-vasculaire. Pratiquée de manière régulière, elle augmente la puissance et l’efficacité du cœur, qui est musclé tout en douceur. De plus, l’effort occasionné par la nage améliore considérablement la circulation sanguine.

Bénéfique pour le souffle et la respiration profonde. Elle est d’ailleurs particulièrement recommandée aux personnes souffrant d’asthme.

Nager, c’est bon pour le moral !

Si l’eau permet de se sentir léger physiquement, c’est aussi le cas au niveau du mental : l’eau détend les muscles et relâche les tensions. En effet, bouger dans l’eau provoque un effet centrifuge, véritable auto-massage qui « expulse » le stress. La nage procure également une « bonne » fatigue physique qui favorise un sommeil de qualité et réduit l’anxiété. Le caractère répétitif des mouvements dans l’eau plonge le corps et l’esprit dans un état de détente.

Quelle nage privilégier ?

Les quatre nages principales sont : la brasse, le papillon, le crawl et le dos. Il est intéressant de varier ces différents types de nage afin de faire travailler l’ensemble des groupes musculaires.

  • La brasse est la nage la plus pratiquée et la plus accessible aux débutants. Elle tonifie les muscles des bras ainsi que les pectoraux. Par contre, il vaut mieux l’éviter en cas de maux de dos ou de problèmes aux genoux.
  • Le crawl est la nage la plus rapide, mais aussi celle qui demande une très grande maîtrise de la respiration. Elle permet de soulager les muscles des bras et les raideurs articulaires des épaules.
  • Le dos crawlé est la nage la plus recommandée pour les personnes souffrant du dos. Elle soulage principalement la colonne vertébrale et permet une véritable détente.
  • Le papillon est une nage relativement technique au niveau de la coordination des mouvements et de la respiration. Elle nécessite souplesse et force musculaire. C’est une nage qui permet principalement d’améliorer ses capacités respiratoires.

La natation est un sport modulable à souhait, dans la durée et dans l’intensité. Tout un chacun peut la pratiquer selon ses propres capacités. Et, pour ceux qui se lasseraient des longueurs en bassin, n’hésitez pas à diversifier vos pratiques aquatiques ! Il existe une panoplie de sports d’eau : aquagym, aquafitness, aquastretching…

Infor Santé, service de promotion de la santé