Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

La prévention des IST

En dehors des relations dans un couple stable et fidèle, toute relation sexuelle comporte un risque potentiel d'être contaminé par une Maladie Sexuellement Transmissible (MST) ; aussi appelée IST, pour Infection Sexuellement Transmissible.

Même si ce risque est limité, il faut être conscient :

  • qu'une personne peut être infectée sans avoir de signes extérieurs et sans être malade.
  • qu'un seul rapport avec une personne infectée suffit pour être soi-même contaminé.

Le préservatif (masculin ou féminin) est le seul moyen de se protéger des MST.

Si vous avez eu un rapport sexuel non protégé par préservatif...

Que faire ? Il est préférable d'en parler à votre médecin généraliste ou à votre gynécologue, ou dans un centre de planning familial, afin d'évaluer le risque pris. On vous conseillera parfois de réaliser un examen des organes génitaux et une prise de sang.

Pour le dépistage du sida, l'analyse de sang classique peut être réalisée après 4 à 6 semaines : il serait inutile de la réaliser plus tôt. Si ce test est négatif, il est recommandé de le répéter trois mois après la prise de risque, pour que le résultat soit sûr à 100%.

Cas particulier du sida

Si vous pensez avoir pris un risque, vous avez la possibilité de suivre un traitement préventif d'urgence (traitement post-exposition ou TPE). Celui-ci peut réduire fortement les risques de contamination par le virus VIH responsable du sida. Ce traitement s'accompagne d'effets secondaires désagréables, il dure 4 semaines, et nécessite un suivi médical de plusieurs mois. Il est indiqué lors d'un risque isolé et exceptionnel, pas pour des risques répétés dans le temps. Ce traitement est prescrit dans les Centres de référence sida, sous certaines conditions, notamment une analyse du risque réel de contamination par le virus. Ce traitement doit être pris le plus rapidement possible et au maximum 72h après la prise de risque, idéalement dans les 48h.