Javascript nécessaire. Votre browser ne supporte pas Javascript ou celui-ci est désactivé.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

La baisse d’énergie automnale

Premières grisailles, journées plus courtes, moins de lumière… Pas de doute, l’automne est bien là, avec ses petits maux et souvent une baisse de forme. Pour faire le plein d’énergie et se préparer à affronter l’hiver, notre corps a besoin de recharger ses batteries. Voici quelques conseils pratiques pour un automne en pleine santé !


Une alimentation équilibrée

Variez le plus possible votre alimentation, en augmentant votre consommation de fruits et légumes et en limitant celle de graisses animales (beurre, crème, charcuteries…) et de graisses ajoutées que l’on retrouve notamment dans de nombreux plats préparés.

Un « remède » pour lutter contre la fatigue ? Combiner vitamines (fruits et légumes), fer (viande rouge, boudin noir, poissons gras…), magnésium (fruits secs, légumineuses…) et fibres (céréales complètes, fruits, légumes) !

Une activité physique régulière

L’activité physique libère dans l’organisme des substances qui aident à lutter contre le stress, la fatigue, l’anxiété… Il suffit d’une demi-heure par jour ; ce qui compte ce n’est pas l’intensité mais bien la régularité de l’effort. Toutes les occasions sont bonnes pour bouger : marcher, jardiner, aller promener le chien, faire un jogging… De plus, pratiquer une activité physique régulière en journée (attention, pas juste avant le coucher !) agit favorablement sur le sommeil.

Limiter les excitants (café, sodas…)

Le café et toutes les autres boissons énergisantes sont des substances excitantes qui peuvent donner un « coup de peps » dans la journée. Mais attention, ces boissons sont redoutables pour retrouver le sommeil. Si vous êtes vraiment fatigué, optez pour une sieste (15 minutes peuvent suffire) car une tasse de café ou toute autre boisson excitante « masque » la fatigue mais ne réduit pas pour autant le besoin de sommeil.

Quid des « suppléments » en vitamines ?

Faut-il prendre des vitamines, sous forme de complément alimentaire ou de médicament, pour se donner du « peps » ?

En l’absence de carence démontrée, il n’est pas utile de prendre des suppléments de vitamines. Une alimentation variée et équilibrée suffit à procurer les vitamines nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Toutefois, certaines situations peuvent justifier le recours à ces suppléments (acide folique chez la femme enceinte, vitamine D pour les enfants et les personnes âgées…).

Il existe de nombreux aliments enrichis en vitamines dans le commerce (lait, jus de fruits…). Si vous les consommez en quantité normale, il n’y a pas de risque d’excès en vitamines. Sachez toutefois que ces aliments ne sont pas nécessairement utiles si votre alimentation est suffisamment variée et équilibrée, et qu'en plus ils sont souvent plus chers.

Avant toute prise éventuelle de suppléments en vitamines (sous forme de complément alimentaire ou de médicament), il est préférable d’en parler à votre médecin généraliste.