Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Les bienfaits du toucher

Source de tendresse et de réconfort, le toucher est présent dans de nombreuses situations de vie : quand un ami est en souffrance, on le serre dans nos bras ; lorsque notre enfant est triste, on lui fait un câlin ; quand il nous arrive quelque chose de fantastique, on saute de joie dans les bras d’une personne proche… Autant de gestes apaisants qui démontrent l’importance du toucher sur notre bien-être physique, mental et social. Pourtant, si le contact physique est indispensable à tout être humain, il est souvent mis de côté, par excès de pudeur.

Un sens aux vertus insoupçonnées !

Les effets positifs du toucher

  • la sensation sur la peau envoie des signaux au cerveau qui ont pour effet de faire baisser la tension artérielle, ainsi que le rythme cardiaque ;
  • le contact physique contribue à diminuer le taux de l’hormone du stress (le cortisol) et accroître le bien-être en envoyant un signal au cerveau (notre organisme libère une hormone, l’ocytocine, lors de contacts positifs, agréables). Le toucher contribue également à faire diminuer le niveau d’angoisse ;
  • le toucher n’est pas seulement bénéfique pour celui qui le reçoit mais aussi pour celui qui le donne.

Le toucher… le sens premier !

Le toucher est le sens qui apparaît en premier dans le développement du bébé. Ses effets bénéfiques commencent dès la naissance. Aux premiers instants de vie, un échange par la peau se fait et le nouveau-né va ressentir la façon dont il est accueilli, touché par ses parents. Il s’agit de la première communication entre l’enfant et le parent. Le sens du toucher est d’ailleurs essentiel au développement global de l’enfant, il lui apporte sécurité physique et affective. Des gestes simples, comme une caresse ou un bisou, peuvent suffire à apaiser les pleurs d’un enfant et à lui procurer un sentiment de bien-être.

Le saviez-vous ?

Des études menées sur les bébés prématurés ont montré les effets bénéfiques d’un contact peau à peau avec leur parent, pendant leur séjour à l’hôpital. Ces bébés prennent plus de poids, ont une meilleure qualité de sommeil, sont plus éveillés et plus actifs… Pour les grands prématurés, la pratique du massage quotidien donne aussi des résultats impressionnants !

Des effets positifs sont également constatés chez les mamans atteintes de baby-blues et qui pratiquaient le « toucher-massage » sur leur bébé. Résultat: réduction du sentiment de culpabilité et renforcement du lien maternel chez les mamans ; meilleur équilibre et sommeil amélioré chez les bébés.

Véritable outil de prévention

Dans le domaine des soins, le « toucher-massage » adapté constitue un soutien aux traitements médicamenteux, en donnant une dimension humaine à la relation patient-soignant. Chez les personnes âgées en particulier, souvent privées de contact physique, le toucher peut aider à apaiser des états d’anxiété et améliorer l’estime de soi.

Véritable outil de prévention, le sens du toucher gagne à être utilisé comme outil de communication et de bien-être !

Infor Santé