Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

L'eau, ça coule de source !

Essentielle à la vie, l’eau assure de nombreuses fonctions dans notre corps : le transport des nutriments vers les cellules, l’élimination des toxines, la régulation thermique du corps... Elle couvre largement nos besoins en minéraux (calcium, magnésium, sodium). C’est la seule boisson indispensable à la vie ! Alors, quelle eau choisir au quotidien : celle du robinet ou en bouteille ?

Quelle eau choisir au quotidien ?

Qu’elle soit en bouteille ou du robinet, l’eau doit répondre à des critères très stricts garantissant sa potabilité (c'est-à-dire qu’elle soit propre à la consommation). Toutes les eaux sont bonnes mais chacune possède des propriétés particulières.

L'eau du robinet

En Belgique, l’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrô. Sa qualité fait l’objet d’une surveillance constante. Il s’agit donc d’un produit sain et de bonne qualité. Elle peut provenir de sources, de nappes d'eau profondes (nappes phréatiques), de rivières, ou des trois à la fois.

Elle n’est pas particulièrement riche en minéraux ni en oligoéléments (calcium, sodium, potassium…), mais elle en contient en petites quantités qui varient d’une région à l’autre et tout au long de l’année. Ce taux minéral appelé « dureté de l’eau » influence le goût et la couleur de celle-ci. Par exemple, une eau riche en calcium sera « calcaire » et légèrement blanchâtre.

L’une des critiques les plus souvent faites à l’eau du robinet est son goût de chlore occasionnel. Ce goût provient du traitement de potabilisation de l'eau. Le chlore permet, en effet, de détruire les micro-organismes présents dans l’eau brute captée, puis de prévenir leur développement lors du transport de l’eau dans les canalisations. Pour supprimer ce goût, il faut favoriser le dégazage du chlore contenu dans l’eau. Il suffit de laisser reposer l’eau dans une carafe ouverte, de préférence au frigo. Il est également possible d’aromatiser l’eau avec du jus de citron ou quelques feuilles de menthe.

Au niveau du coût, l’eau du robinet reste la plus intéressante.

Les eaux de source

Elles sont issues de sources souterraines, saines d’un point de vue bactériologique et chimique. Qu’elles soient plates ou gazeuses, elles sont embouteillées sans subir de traitement purificateur puisqu’elles sont saines à la sortie de la source.

Les eaux minérales

Elles aussi sont issues de sources souterraines saines d’un point de vue bactériologique et chimique. Les eaux minérales ne subissent aucun traitement et sont embouteillées à la source. Leur composition en minéraux et oligo-éléments est constante (certaines sont très riches en minéraux, d’autres au contraire en contiennent peu).

Les eaux minérales ont été reconnues d’intérêt public pour la santé humaine. Certaines eaux fortement minéralisées ont d’ailleurs des propriétés "bénéfiques pour la santé". Selon leur composition, elles peuvent être recommandées pour certains besoins particuliers. On peut classer les eaux minérales en fonction de leur minéralisation :

  • Les eaux faiblement minéralisées (moins de 500 mg de minéraux par litre) peuvent être consommées régulièrement par tous. Elles sont également recommandées pour la préparation des biberons.
  • Les eaux moyennement minéralisées (entre 500mg et 1500mg de minéraux par litre).
  • Les eaux fortement minéralisées (densité supérieure à 1500mg de minéraux par litre).
  • Les eaux pétillantes naturelles ou par ajout de gaz (sans propriétés particulières) peuvent provoquer des ballonnements ou, au contraire chez certains, aider à digérer.

Pour connaître la minéralisation d’une eau, il suffit de regarder le «résidu sec » sur l’étiquette (cet indicateur exprime le taux de minéraux recueillis après évaporation d'1 litre d'eau soumis à 180 °C).

Conservation

Il est conseillé de stocker l’eau à l'abri de la lumière et de jeter une bouteille ouverte depuis plus de deux jours.

Envie de faire un geste pour la planète ?

Plutôt que d'acheter des bouteilles d'eau en plastique qui produiront une quantité importante de déchets, pourquoi ne pas s'équiper d'une gourde ? Non seulement, cette solution représente une économie non négligeable pour le portefeuille mais elle permet de varier les goûts (eau du robinet aromatisée ou non, thé léger…) !

Infor Santé, service de promotion de la santé