Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Les tongs : amies ou ennemies ?

Avec le retour du soleil et des beaux jours, un accessoire refait surface inévitablement : la paire de tongs ! Si elles sont idéales pour ne pas se brûler sur le sable chaud ou gambader autour de la piscine, les tongs ne sont cependant pas conseillées pour un usage intensif.

Plusieurs problèmes se posent avec « les claquettes » et quelques précautions sont à prendre :

  • Lorsqu’elles sont portées intensivement, les tongs sollicitent de façon excessive certains muscles (ceux de la voûte plantaire notamment) et surtout vos orteils, qui doivent se « recroqueviller » pour maintenir la chaussure en place. A la longue, tout ceci peut provoquer douleurs, inflammations, voire déformations des orteils… Si vous souhaitez porter des tongs, choisissez-les plutôt avec une bride à l’arrière et une semelle épaisse dont la forme soutient la voûte plantaire.
  • Etant donné leur côté « minimaliste », elles n’offrent aucun maintien du pied, du talon ou de la cheville, ce qui peut entraîner une modification de la démarche et donc des risques de douleurs aux genoux, aux hanches, aux lombaires...
  • Le fait qu’elles soient toutes plates (comme les ballerines d’ailleurs) ne permet pas un soutien adéquat du dos . Les spécialistes recommandent généralement 2 à 3 cm de talon.
  • Elles n’offrent aucune protection, ni contre les chocs (cailloux, bordure…) ni contre les coups de soleil. Pensez donc à mettre aussi de la crème solaire sur et entre vos orteils…
  • Comme avec toutes les chaussures ouvertes, vos pieds sont plus exposés aux petites blessures et aux bactéries présentes dans l’environnement. Une bonne hygiène quotidienne et une hydratation de vos pieds vous éviteront bien des problèmes. Toutefois, si vous êtes diabétique , il vaut mieux vous abstenir de porter des tongs.
  • Pour limiter la transpiration et les risques de mycoses, préférez les matières naturelles comme le cuir ou le tissu plutôt qu’une matière plastique.
  • Enfin, et c’est une question de bon sens, ne portez pas de tongs pour conduire (on estime à plus d’un million le nombre d’accidents dans le monde causés par le port de tongs au volant !) ni pour partir en randonnée ou en virée shopping !
Vous l’aurez compris, comme pour beaucoup de choses, le salut est dans la modération ! Le port des tongs ne convient pas au quotidien mais elles peuvent sans problème prendre place dans vos valises le temps des vacances !

Infor Santé, service de promotion de la santé