Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Les parfums d’intérieur : une bouffée d’air frais ?

Bâtonnet d’encens, bougie parfumée, brûle-parfum, diffuseur, désodorisant… Il existe pléthore de produits destinés à masquer les mauvaises odeurs ou encore à créer une atmosphère zen et de bien-être dans notre intérieur. Pourtant, ces parfums d’intérieur contiennent des substances chimiques qui ne sont pas sans conséquence pour notre santé.

Quels effets sur la santé ?

Certains parfums d’intérieur peuvent provoquer des réactions allergiques par le contact avec la peau ou par inhalation. Chez les personnes allergiques ou asthmatiques, l’exposition à ce type de produits peut avoir un impact négatif sur leur santé.

En diffusant leurs senteurs agréables, ces produits libèrent des substances chimiques, plus connues sous le nom de composés organiques volatils (COV). Ces polluants chimiques se propagent dans l’air intérieur et en dégradent la qualité. Si vous brûlez un bâton d’encens ou allumez une bougie, des résidus de combustion (poussière fine, particules de suie…) s’en échappent. Ils peuvent provoquer maux de tête, irritation des muqueuses… augmentant, à terme, le risque d’affections respiratoires.

De plus, la combustion de certains parfums libère des substances cancérigènes comme le formaldéhyde et le benzène. D’après une étude menée par Test-Achats, tous les encens dégagent du benzène, en quantité parfois considérable (certains produits testés en contiennent huit fois plus qu’une cigarette allumée) !

Des conseils pour se débarrasser des mauvaises odeurs...

  • Tous ces produits cachent les mauvaises odeurs mais ne les suppriment pas. Il convient donc d’aérer et de ventiler les pièces de la maison quotidiennement (idéalement 2 fois par jour, pendant un bon quart d’heure). Cette mesure est suffisante pour que votre maison soit saine.
  • Si vous souhaitez à tout prix en finir avec les mauvaises odeurs, optez pour une recette « maison », en faisant bouillir un peu d’eau et en y ajoutant des feuilles de basilic ou des bâtonnets de cannelle par exemple. Le vinaigre ou encore le bicarbonate de soude peuvent également servir de désodorisant pour lutter contre les mauvaises odeurs.
  • Tenez compte des autres habitants de votre maison. En effet, en présence d’un enfant, d’une femme enceinte ou d’une personne allergique ou asthmatique, il est préférable d’éviter les parfums d’intérieur.
  • Les mauvaises odeurs peuvent être la conséquence de problèmes d’humidité, de moisissures… Dans ce cas, masquer les problèmes d’odeur par un parfum d’ambiance est inutile. Il convient plutôt de traiter le problème à la source.

Infor Santé, service de promotion de la santé