Personnalisez votre mc.be

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales.

Choisissez votre région et personnalisez le site

En sélectionnant votre mutualité régionale, vous personnalisez le site avec des informations régionales concernant vos avantages, des activités et des nouvelles initiatives.

Votre mutualité

Savons désinfectants... stop ou encore ?

Après un passage aux toilettes, avant de passer à table... se laver les mains est un des gestes fondamentaux d’hygiène. Un automatisme à acquérir dès le plus jeune âge pour permettre de limiter, de façon simple et efficace, la transmission de germes et de maladies.

Si certains gestes d’hygiène sont indispensables, on constate cependant un phénomène d’excès d’hygiène grandissant et non sans conséquence pour notre santé.

Notre système immunitaire

Nous sommes constamment en contact avec des millions de micro-organismes (les virus et les bactéries). On les retrouve à la fois dans l’eau que nous buvons, dans les aliments que nous consommons, dans l’air que nous respirons, sur les animaux, les plantes, les végétaux... mais également dans notre organisme !

Dès la naissance, c’est grâce à ces rencontres entre notre organisme, les bactéries et les virus que notre système immunitaire se construit. Celui-ci met en mémoire les virus et les bactéries rencontrés.

Lors du prochain contact, il sera en mesure de les reconnaître et de fournir une réponse immunitaire spécifique plus rapide et plus efficace. On appelle cela, plus précisément, l’immunité acquise.

En outre, si certains microbes qui pénètrent dans notre organisme ont des effets néfastes, d’autres, malgré leur mauvaise réputation, ont au contraire un rôle protecteur ! C’est le cas de ce qu’on appelle le « microbiote », qui rassemble des milliers de bactéries d’espèces différentes que l’on retrouve en majeure partie dans nos intestins et qui constitue notre flore intestinale.

Notre système immunitaire se compose également de barrières innées (c’est-à-dire présentes dès la naissance) qui permettent de fournir une protection non spécifique. La peau, par exemple, naturellement plus acide, mais aussi recouverte de bonnes bactéries, fournit une protection importante contre les infections... Voilà pourquoi nettoyer la peau de façon trop intensive n’est pas conseillé !

L'excès d'hygiène... quels dangers ?

L’excès d’hygiène, ou un environnement aseptisé limitant fortement toute exposition potentielle à des agents pathogènes, que ce soit en évitant les contacts avec les animaux, ou encore en ayant recours fréquemment à des produits antibactériens, a pour conséquence de stimuler beaucoup moins notre système immunitaire. Plusieurs études montrent qu’un système immunitaire insuffisamment stimulé pourrait voir son fonctionnement entravé et entraîner des réponses immunitaires inadéquates. On constate actuellement une augmentation des allergies, de l’asthme, des maladies auto-immunes, ou encore des inflammations chroniques des intestins, qui pourraient être expliquées par ce phénomène d’hygiénisme.

L’hygiène des mains

Aujourd’hui, nous voyons fleurir dans nos magasins de plus en plus de savons liquides, de gels pour les mains présentant des allégations telles que « élimine 99,9% des bactéries ». Ces produits doivent leur succès aux effets antibactériens ou désinfectants qu’ils annoncent ainsi qu’au côté pratique des gels désinfectants : différents formats, à transporter facilement avec soi, inutile de rincer... Ils ont tendance à se substituer de plus en plus au classique lavage des mains (avec de l’eau et un savon liquide traditionnel).

Pourtant, l’usage de produits antibactériens à tout prix favorise un déséquilibre du système immunitaire. Cela permet de donner naissance à des virus et bactéries plus pathogènes, mais aussi plus résistants face aux désinfectants et aux traitements antibiotiques. Les savons antibactériens ont, de plus, un impact environnemental négatif en supprimant des bactéries ayant un rôle important dans la biodégradation. Le rinçage des mains permet en effet aux micro-organismes de se répandre facilement dans les eaux usagées.

Pour un lavage efficace des mains, en dehors de cas particuliers, les produits désinfectants ne sont pas nécessaires ! Utilisez donc un savon classique, frottez bien les mains sans oublier de frotter les ongles, entre les doigts et les poignets, et rincez abondamment. Séchez-vous les mains avec une serviette propre ou un papier jetable.

Infor Santé, service de promotion de la santé