AccueilInfos et actualitésActualités2020

Covid-19 et soins de santé : mesures de prolongation

Depuis le début de la crise du Coronavirus, il vous est souvent compliqué de vous rendre chez votre médecin, kinésithérapeute, dentiste… C’est pourquoi, des mesures ont été prises afin que vous ne soyez pas pénalisé, par exemple pour le suivi de votre traitement ou pour vos remboursements.

Ces mesures sont mises en place automatiquement. Vous ne devez donc rien faire pour cela.
Toutes ces mesures temporaires sont d’application à partir du 1er mars 2020 et jusqu’à la fin de la crise du Covid-19 (à moins que ça soit mentionné autrement).
Retrouvez ci-dessous un aperçu des mesures actuelles.

Kinésithérapie

La période de validité est prolongée de 6 mois dans les cas suivants :

  • si vous avez une prescription médicale valable au moins un jour pendant la période du Covid-19
  • si vous avez un accord pour pathologie lourde (liste E) valable au moins un jour pendant la période du Covid-19
  • si vous avez une notification pour pathologies fonctionnelles aigües (liste Fa) valable au moins un jour pendant la période du Covid-19

Si, pour un traitement, il y a une condition d’âge maximal qui est atteint pendant la période du Covid-19, cet âge maximal est prolongé de 6 mois. Par exemple, si l’âge maximal était de 18 ans, cela devient un âge maximal de 18 ans et 6 mois.

Retour en haut de page

Logopédie

  • Si vous avez un accord de logopédie valable au moins un jour pendant la période du Covid-19, la période de validité de cet accord est prolongée de 6 mois
  • Si, pour un traitement, il y a une condition d’âge maximal qui est atteint pendant la période du Covid-19, cet âge maximal est prolongé de 6 mois. Par exemple, si l’âge maximal était de 18 ans, cela devient un âge maximal de 18 ans et 6 mois.

Retour en haut de page

Trajet de soins

Les conditions de prolongation annuelle de votre trajet de soins ont été assouplies pour l’année 2020 :

  1. Vous ne devez vous rendre qu’une seule fois chez votre médecin généraliste en 2020 (au lieu de deux fois)
  2. Vous avez 24 mois (au lieu de 18 mois) pour effectuer votre consultation annuelle chez le médecin spécialiste.

Retour en haut de page

Accords pour les médicaments et les spécialités pharmaceutiques

Tous les accords pour les médicaments et les spécialités pharmaceutiques qui ont une date de fin comprise entre le 13/02/2020 et le 30/06/2020 ont été prolongés automatiquement de 3 mois.
Voici les accords concernés :

  • Les médicaments du Chapitre IV, Chapitre IVbis et Chapitre VIII
  • Les préparations magistrales des médicaments du Chapitre IV
  • Les analgésiques
  • Les pansements actifs
  • Les forfaits alimentation particulière :
    • Maladie cœliaque et dermatite herpétiforme
    • Allergie au gluten/à la gliadine
  • L’alimentation diététique
  • L’alimentation enterale
  • L’alimentation parenterale
  • Oxyconcentrateur
  • Auto-sondage

Retour en haut de page

Accords pour la procréation médicalement assistée (PMA)

L’âge maximal est allongé à 43 ans et 6 mois (au lieu de 43 ans).

Retour en haut de page

Orthodontie

Les conditions d’âge et les différents délais qui s’appliquent dans le cadre d’un traitement orthodontique ont été prolongés de 6 mois pendant la période du Covid-19.
De cette manière, le démarrage ou le suivi du traitement orthodontique de vos enfants peut avoir lieu dans le respect des conditions de remboursement.

Retour en haut de page

Traitement chez le dentiste

Plusieurs mesures ont été prises :

Visite annuelle chez le dentiste


Vous devez vous rendre une fois par an chez le dentiste pour bénéficier l’année suivante de soins dentaires mieux remboursés. Il s’agit du trajet de soins buccaux et des détartrages.
À cause de la crise du Covid-19, il est possible que vous ne puissiez pas vous rendre chez le dentiste cette année 2020 pour votre visite de contrôle.
Pour que vos soins dentaires réalisés en 2021 vous soient quand même remboursés à un tarif avantageux, nous tiendrons compte de la visite réalisée chez le dentiste en 2019.
Concrètement, si vous avez été chez le dentiste en 2019 mais pas en 2020, vos soins dentaires de 2021 seront quand même mieux remboursés dans le cadre du trajet de soins buccaux et des détartrages.

Condition d’âge maximal


Si, pour un traitement, il y a une condition d’âge maximal qui est atteint pendant la période du Covid-19, cet âge maximal est prolongé de 6 mois. Par exemple, si l’âge maximal était de 18 ans, cela devient un âge maximal de 18 ans et 6 mois.

Soins qui nécessitent un suivi


Pour certains soins dentaires, un suivi est nécessaire par le dentiste dans les 30 jours ou les 12 mois après le traitement. C’est par exemple le cas pour les prothèses amovibles, les implants buccaux…
Si cette période court ou commence pendant la crise du Covid-19, elle est suspendue depuis le 1er mars et jusqu’à la fin de la crise du Covid-19. De plus, ce délai est prolongé de 30 jours.

Retour en haut de page

Bandagisterie et orthopédie

  • La validité des prescriptions médicales est prolongée : les prescriptions pour un premier appareillage sont valables 8 mois et les prescriptions pour un renouvellement 12 mois.
  • Le délai de délivrance est prolongé de 6 mois
  • Si, pour une prestation, il y a une condition d’âge maximal pour le remboursement et que vous avez atteint cet âge limite durant la période COVID-19, cet âge maximal est prolongé de 6 mois. Par exemple, si l’âge maximal était de 18 ans, cela devient un âge maximal de 18 ans et 6 mois.

    Retour en haut de page

Audiciens

  • La validité des prescriptions médicales est prolongée de 6 mois. Cela signifie que la prescription pour les tests est valable 12 mois et la prescription pour l’appareillage est valable 8 mois.
  • Le délai de délivrance est prolongé de 6 mois
  • Si, pour une prestation, il y a une condition d’âge maximal pour le remboursement et que vous avez atteint cet âge limite durant la période Covid-19, cet âge maximal est prolongé de 6 mois. Par exemple, si l’âge maximal était de 18 ans, cela devient un âge maximal de 18 ans et 6 mois.

    Retour en haut de page

Opticiens

  • La validité des prescriptions médicales est prolongée de 6 mois : les prescriptions sont donc valables 12 mois
  • Si, pour une prestation, il y a une condition d’âge maximal pour le remboursement et que vous avez atteint cet âge limite durant la période Covid-19, cet âge maximal est prolongé de 6 mois. Par exemple, si l’âge maximal était de 18 ans, cela devient un âge maximal de 18 ans et 6 mois.
  • Si la date d’entretien de votre prothèse oculaire tombe pendant la période Covid-19, le délai pour l’entretien est prolongé de 6 mois.

    Retour en haut de page

Accords centres de rééducation

Si vous êtes suivi dans un centre de rééducation, plusieurs mesures sont d’application afin que la continuité de vos soins puisse être assurée.

Prolongation automatique de votre accord


  • Si votre accord devait se terminer entre le 1er mars et le 31 décembre 2020, il sera prolongé automatiquement de 6 mois si vous (ou votre enfant) êtes suivi pour une des affections suivantes :
    • Rééducation neuro-locomotrice
    • Rééducation cardiaque
    • Rééducation respiratoire
    • Cliniques de la mémoire
    • Willian- Lennox
    • Apnée du sommeil
    • Assistance ventilatoire à domicile
    • Obésité - hypoventilation
    • Diabètes (adultes, adolescents et enfants)
    • Monitoring continu de la glycémie
    • Pompe à insuline
    • Clinique du pied
    • Clairs Vallons et Zeepreventorium
    • Syndrome de fatigue chronique
    • Affection métabolique
    • Prématurés
    • Oxygénothérapie
    • IMOC
  • Si votre accord devait se terminer entre le 1er mars et le 31 décembre 2020, il sera prolongé automatiquement de 12 mois si vous (ou votre enfant) êtes suivi pour une des affections suivantes :
    • Maladies rénales chez les enfants
    • VIH
    • Mucoviscidose
    • Affections neuromusculaires
    • Spina bifida
    • Hémophilie
  • Si vous suivez un traitement d’ergothérapie (nomenclature de rééducation), les séances doivent normalement être réalisées dans les 6 mois après la fin du programme de rééducation dans un centre pour rééducation locomotrice et neurologique. Si une partie de cette période de 6 mois tombe entre le 14 mars et le 30 juin 2020, la période est alors prolongée à 12 mois.
  • Si vous suivez un trajet de soins diabète et que vous avez un accord pour l’éducation diabète ambulatoire, cet accord est prolongé automatiquement d’un an.

Nombre de contacts


Si un accord en cours tombe dans la période du Covid-19, un seul contact physique par an est suffisant pour répondre aux conditions de la plupart des conventions.

Retour en haut de page