AccueilInfos et actualitésArticles2021

Pathologies et critères de sélection des personnes à risque

La sélection des moins de 65 ans considérés « à risque » se base sur des critères stricts fixés par le Conseil Supérieur de la Santé. Pour certaines pathologies, un degré de sévérité est précisé : toute personne souffrant d'une pathologie n'est pas d’office concernée par la vaccination précoce.

Si vous souffrez d’une des pathologies citées ci-dessous, que vous répondez aux conditions et que celle-ci date d’avant le 30 juin 2020, vous ferez partie des prochaines personnes automatiquement invitées à se faire vacciner.

Pour les personnes âgées de 45 à 64 ans inclus :

  • Cancer : vous avez reçu un traitement anticancéreux pour une tumeur au cours des cinq dernières années.
    ! Si vous êtes considéré en rémission depuis cinq ans ou plus, vous n'êtes pas repris sur la liste. En effet, après cinq ans de rémission, vous n’êtes plus considéré comme public à risque et vous ne pourrez pas être ajouté.
  • Diabète : vous êtes diabétique et prenez des médicaments pour baisser votre glycémie (par voie orale ou seringues).
    Si vous avez un dossier médical global (DMG) chez votre médecin généraliste, ce médecin pourra s'assurer que vous êtes sur la liste.
    ! Si vous n’avez pas de médecin et que vous souhaitez vous faire vacciner en priorité, vous devez rencontrer un médecin pour qu’il puisse éventuellement vous enregistrer.
    ! Si vous êtes diabétique, mais que vous ne suivez aucun traitement ou que vous suivez un traitement alternatif, vous n’êtes pas repris sur la liste.
  • Problème pulmonaire grave : vous recevez de l'oxygène ou une assistance respiratoire chronique (s'applique également à l'obésité).
    ! Si vous souffrez du syndrome d'apnée du sommeil, vous n'êtes pas prioritaire pour la vaccination.
  • Problème pulmonaire grave : vous avez pris des médicaments tous les jours pendant au moins 3 mois (par exemple les inhalateurs) avant le 30/06/2020.
  • Hypertension artérielle : vous avez pris des médicaments tous les jours pendant au moins 3 mois avant le 30/06/2020.
  • Maladie cardiaque : vous avez suivi une rééducation cardiaque à l'hôpital.
  • Patient d’une clinique de la mémoire ou prenant des médicaments pour la démence.
  • Traitement logopédique suite à un accident vasculaire cérébral (AVC / hémorragie cérébrale, accident vasculaire cérébral - infarctus cérébral) au cours de la dernière année.

Pour les personnes de 18 ans à 64 ans inclus :

  • Transplantation : vous avez été transplanté ou êtes en attente d’une transplantation.
  • Dialyse rénale (rein artificiel) : toute forme d'hémodialyse, dialyse abdominale.
    ! Les personnes souffrant d'insuffisance rénale chronique qui ne sont traitées que par un spécialiste sans aucune forme de dialyse ne seront pas prioritaires pour la vaccination.
  • Cancer du sang.
  • Vous prenez des immunosuppresseurs pendant plus de 3 mois avant la date du 30- 06-2020.

D’autres critères et pathologies (voir ci-dessous) s’ajoutent encore à cette liste.

Pour ces critères, les mutualités ne possèdent pas de données suffisantes permettant de définir quelles personnes peuvent être invitées ou non. Dans ce cas, ce sont les médecins qui le définissent et complètent les listes.

Si vous avez un dossier médical global (DMG) chez votre médecin généraliste, les données que ce dossier contient pourront définir si vous devez recevoir une invitation. Vous n’avez alors pas de démarche à réaliser.
Si vous n’avez pas de DMG ou de médecin généraliste mais que vous souhaitez être vacciné en priorité, nous vous invitons à consulter un médecin.

Les personnes souffrant des affections suivantes ne seront donc pas automatiquement sur les listes des personnes invitées à se faire vacciner.

  • Trisomie  21 (Syndrome de Down) : vous ne vivez pas en collectivité, vous ne souffrez d'aucune des affections énumérées ci-dessus et vous n'avez pas de médecin.
  • VIH : votre traitement est récent ou n'obtient pas l'effet escompté (vous avez une valeur CD + <350 cellules / µL), vous ne répondez à aucune des conditions mentionnées ci-dessus et vous n'avez pas de médecin.
  • Obésité avec un IMC ≥ 30 : vous ne répondez à aucune des conditions mentionnées ci-dessus, vous n'avez pas subi de chirurgie pour cette obésité au cours de la dernière année et vous n'avez pas de médecin.
  • Maladie rare faisant partie du registre officiel des affections rares : vous n'avez jamais consulté un médecin généraliste ou transmis les rapports de votre spécialiste à un médecin généraliste.
  • Insuffisance hépatique : vous ne répondez à aucune des conditions mentionnées ci-dessus et vous n'avez jamais consulté un médecin généraliste ou transmis les rapports de votre spécialiste à un médecin généraliste.


Retrouvez d’autres informations sur la vaccination Covid-19 sur le site jemevaccine.be