AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presseCommuniqués de presse (2012)

Une personne âgée sur sept est soignée à domicile

Près de 450.000 personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient actuellement de soins infirmiers. Deux tiers d'entre elles sont soignées chez elles.

17/04/2012 -Près de 450.000 personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient actuellement de soins infirmiers. Parmi celles-ci, deux tiers sont soignées chez elles. C’est dire l’importance d’un secteur en pleine croissance. La Mutualité chrétienne (MC) lance aujourd’hui une campagne sur l’aide et les soins à domicile afin de les valoriser et de les promouvoir. C’est un enjeu d’avenir !

En 2012, près d’un quart des personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient de soins infirmiers, lourds ou légers en fonction de leur état de santé, à domicile ou en maison de repos. Près des deux tiers d’entre elles sont soignées chez elles, tandis que les autres sont soignées en maisons de repos. En 2030, les plus de 65 ans seront plus de 2,7 millions, pour 1,9 million en 2012.

Ces chiffres témoignent à eux seuls de l’enjeu fondamental que représentent, pour les prochaines années, des services d’aide et de soins à domicile de qualité et accessibles au plus grand nombre. D’autant qu’avec le vieillissement de la population, les besoins vont croître de manière exponentielle. C’est dans ce contexte que la MC a décidé d’intégrer tous les services qui entourent les personnes âgées ou en situation de dépendance autour d’une campagne de communication commune.

Les objectifs de cette campagne sont multiples. Il s’agit bien entendu de sensibiliser l’opinion publique à l’utilité de toutes les actions qui améliorent la qualité de vie à domicile des personnes âgées ou dépendantes. L’objectif est aussi de montrer l’importance d’une bonne coordination entre les différents métiers d’aide et de soins en vue du maintien à domicile. Soins infirmiers, aides ménagères et aides familiales, gardes à domicile, conseillers en adaptation du domicile, service de télé-vigilance, vente et location de matériel d’aide et de soins, tous collaborent pour des soins de qualité et efficaces. Au sein de la MC, ce sont des services partenaires tels que Aide et Soins à Domicile (ancienne Croix Jaune et Blanche), Qualias (bandagisterie et matériel d’aide et des soins), Solival (adaptation du domicile) et Vitatel (télévigilance 24h/24), qui assurent la qualité de cette coordination.

Enfin, cette campagne met également en évidence le rôle essentiel du réseau informel d’aides et de soins, constitué par la famille, les amis, les voisins. «On le sait peu mais ceux qu’on appelle les aidants proches représentent à eux seuls 12 % de la population, explique Jean Hermesse, secrétaire général de la MC. On les oublie trop souvent mais ils sont essentiels. Sans eux, il n’y a tout simplement pas de maintien à domicile possible. En organisant cette campagne, nous voulons reconnaître le rôle irremplaçable des aidants proches et lancer un appel pour que ce réseau informel d’aides s’étende encore. »

Et si la solidarité, ça commençait par se mettre à la place des autres ?

Pour la MC, être solidaire, c’est d’abord être capable de se mettre à la place des autres. Dans plusieurs villes du pays, des passants ont donc été invités à se projeter, le temps d’une photo, dans la peau d’une personne en perte d’autonomie ou d’un aidant proche. Le but était d’inciter les gens à réfléchir et de les confronter concrètement aux besoins de personnes dépendantes.

Un site portail (www.mc.be/domicile) renvoie aux différents services partenaires de la MC. En fonction de leur situation de vie, les internautes découvrent les solutions qui leur sont proposées. Ils peuvent introduire des demandes d’information sur le site ou appeler le numéro d’appel gratuit 0800 10 9 8 7. Deux spots TV seront également diffusés pendant les prochaines semaines sur les principales chaînes francophones du pays.

Enfin, la campagne se déploie sur les réseaux sociaux. Le 3 mai prochain, Jean-Luc Fonck, accompagné d’Armelle, vivra en direct l’expérience d’une personne dépendante en se faisant plâtrer pendant une journée. Il commentera sur Facebook les difficultés quotidiennes engendrées par cette perte d’autonomie. Les internautes pourront suivre en direct ses aventures.

Plus d'infos