AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presse

Communiqués de presse (2013)


L’Assurance soins de santé et indemnités en danger pour ses 50 ans ?

Depuis le 3 décembre dernier et jusqu’au 9 janvier prochain, des membres d’Altéo et des professionnels de la Mutualité chrétienne (MC) vont à la rencontre du public en Wallonie et à Bruxelles pour mieux faire connaitre l’avancée sociale qu’a représenté la loi sur l’assurance soins de santé et indemnités (ASSI) pour toute la population. Car 50 ans après son adoption cette loi, et surtout son principe, ne font plus autant recette. Fil rouge de ces rencontres, un mousqueton distribué aux participants. Il relie, il sécurise. C’est un symbole fort de la solidarité qui est à la base de l’assurance soins de santé.

En savoir plus

Atlas AIM

L’Atlas AIM : une sélection d’indicateurs de soins de santé mis à disposition par l’Agence Intermutualiste

En savoir plus

Faible progression du dossier médical global en Wallonie et à Bruxelles

En Fédération Wallonie-Bruxelles, seulement 4 membres de la Mutualité chrétienne (MC) sur 10 bénéficiaient, fin 2012, d’un dossier médical global (DMG). Une proportion faible alors qu’on sait que le DMG contribue à améliorer la prise en charge du patient. En outre, la MC constate un ralentissement dans la progression du nombre de bénéficiaires du DMG. Elle appelle donc médecins et patients à aborder la question du DMG de manière plus systématique. La MC plaide pour une plus grande uniformisation et informatisation du contenu des DMG.

En savoir plus

La facture de l’hôpital de jour peut encore baisser

C’est ce que révèle, entre autres, le 9e baromètre de la Mutualité chrétienne (MC). Avec son plan en six points, la MC plaide pour une facture de soins supportable pour le patient, dans le cadre des admissions en hôpital de jour et des hospitalisations classiques.

En savoir plus

Et toi, t’en penses quoi ? Débats entre ados

Soucieux de promouvoir la santé auprès des adolescents, le service Infor Santé de la Mutualité chrétienne (MC) a publié un site web pédagogique www.et-toi.be pour équiper les professionnels en contact avec les jeunes de 14 à 18 ans. Plus d'infos avec la MC.

En savoir plus

Les suppléments menacent l’accès aux soins

Il ressort d’une enquête menée par la Mutualité chrétienne (MC) auprès de ses membres que 23% des visites auprès de spécialistes conventionnés sont surfacturées. Dans ce cas, les tarifs de la convention ne sont pas respectés. La MC dénonce ces pratiques et propose de rendre le décompte des soins plus transparent par l’obligation de délivrer une véritable facture de soins.

En savoir plus

Les personnes précarisées recourent moins aux soins de santé

Les bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (RIS) consultent deux fois moins souvent le dentiste pour un contrôle préventif que le reste de la population. Selon une étude réalisée par la Mutualité chrétienne (MC), les personnes précarisées se rendent également moins souvent chez le généraliste mais davantage aux urgences. « Cette situation est très dommageable pour les patients et remet à nouveau en question l’accessibilité financière de notre système. C’est pourquoi nous souhaitons intensifier notre lutte contre les inégalités sociales en matière de soins de santé, et ce dans l’intérêt de tous », déclare Jean Hermesse, secrétaire général de la MC.

En savoir plus

Les personnes âgées résident  de plus en plus longtemps en maisons de repos

Selon une enquête menée par la Mutualité chrétienne (MC), le nombre de personnes âgées qui résident plus de cinq ans en maison de repos a presque doublé entre 2000 en 2010. Plus d'infos avec la MC.

En savoir plus

Les Belges sont satisfaits de leur médecin

Dans une enquête menée par la Mutualité chrétienne (MC) à l’occasion du 50ème anniversaire de l’assurance soins de santé et indemnités, 20.000 Belges se déclarent satisfaits de leurs soins de santé. Ils estiment cependant que les coûts et le manque transparence, surtout chez certains spécialistes, restent à améliorer. Un fossé se creuse également entre les personnes les plus et les moins qualifiées. Pour Jean Hermesse, secrétaire général de la MC, « il faut encore renforcer l’accessibilité des soins de santé et le rôle des médecins généralistes au niveau de la première ligne ».

En savoir plus

Un patient sur quatre ne prend pas ses médicaments contre l’hypertension de manière correcte

Une pilule consommée sur quatre est un médicament contre l’hypertension. Ces antihypertenseurs sont les plus consommés dans notre pays. Un patient souffrant d’hypertension sur quatre ne prend pas ses médicaments régulièrement et court ainsi le risque élevé de problèmes cardio-vasculaires graves.

En savoir plus

Le patient évalue difficilement l’impact financier de ses choix à l’hôpital

Un formulaire compliqué, peu d’informations préalables, des files d’attente et de l’agitation au guichet d’accueil : les patients éprouvent énormément de difficultés à poser des choix éclairés lorsqu’ils doivent se faire hospitaliser. C’est ce qui ressort d'une enquête menée par la Mutualité chrétienne (MC), en étroite collaboration avec Altéo, à l'occasion de la Journée européenne des droits du patient de ce jeudi 18 avril. Des recommandations à l’attention des hôpitaux et des médecins devraient permettre aux patients de s’occuper au bon moment des aspects financiers de leur hospitalisation.

En savoir plus

Garde d’enfants malades : la Mutualité chrétienne dénonce les promesses non tenues

Bruxelles, le 3 avril 2013. Depuis de nombreuses années, les autorités promettent la création d’emplois pour couvrir les demandes croissantes de gardes d’enfants malades.

En savoir plus

Accord médico-mut : le patient est mieux protégé

Bruxelles, 24 janvier 2013. « Nous avons conclu un bon accord sur les tarifs médicaux jusque fin 2014, et les médecins seront encore plus encouragés à respecter les tarifs. La conclusion d’un accord est une bonne nouvelle pour les patients car les tarifs seront respectés par la grande majorité des médecins. ». Le secrétaire général de la Mutualité chrétienne (MC), Jean Hermesse se déclare satisfait du nouvel accord entre les médecins et les mutualités. Cet accord a été conclu malgré une économie imposée par le gouvernement de 105 millions d’euros.

En savoir plus