AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presseCommuniqués de presse (2016)

L'assurance soins de santé rembourse un « capteur révolutionnaire »


Près de 40.000 personnes souffrant de diabète de type 1 pourront obtenir un remboursement d’un « capteur » qui permet de mesurer leur taux de glucose en permanence.

Près de 40.000 personnes souffrant de diabète de type 1 pourront obtenir un remboursement d’un « capteur » qui permet de mesurer leur taux de glucose en permanence. Il s’agit d’un appareil révolutionnaire équipé d’un patch qui adhère à la peau pendant près de deux semaines. Cet appareil permet aux patients atteints du diabète de vérifier l’évolution du taux de glucose dans leur sang sur les quatre dernières heures.

Le Comité de l’assurance de l’Inami (composé de représentants des mutualités, des prestataires de soins de santé et des membres de l’Inami) ont approuvé ce matin une nouvelle convention pour les patients diabétiques. Cette convention prévoit l’affectation d’un budget de dix millions d’euros pour le remboursement de ce nouveau module détecteur du niveau de glucose.

Une révolution ?

Jusqu’à présent, les patients diabétiques doivent vérifier leur le taux de glycémie dans le sang via une piqure. Aujourd’hui, un patch attaché par un bandage sur le bras suffira. En effet, celui-ci est composé d’une minuscule aiguille hypodermique qui mesure directement le taux de glycémie dans le sang.

Ces patchs seront disponibles pour 60 euros pièce. Un investissement unique sera demandé pour l’appareil de mesures à 60 euros également. Les patients devront renouveler les patchs 2X par mois. Ce sont ces patchs qui seront totalement remboursés par l’Assurance soins de santé. « En Belgique, nous comptons près de 40.000 patients atteints du diabète de type 1, observe Jean Hermesse, secrétaire général de la MC. Ce patch pourrait être utilisé aussi pour les patients qui souffrent du diabète de type 2 et doivent mesurer leur taux glycémique à raison de 3 fois par jour. »

Cette mesure sera effective à partir du 1er juillet prochain. Les patients pourront se rendre dans leur centre spécialisé pour le suivi diabétique et demander ce nouvel outil de mesure. « Nous nous attendons à ce que de nombreux patients le réclame car il s’agit d’un réel confort qui leur est enfin apporté. La Mutualité chrétienne se réjouit de cet accord. La Belgique sera le premier pays européen où ce genre de patchs est remboursé ! » ajoute Jean Hermesse.

Plus d'informations

Omid Hachem Samii - Directeur de la communication - 0473 54 12 92