AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presseCommuniqués de presse (2019)

La Mutualité chrétienne n’est pas "un agent de dénonciation de la fraude sociale"

Dans une interview accordée à La Libre ce matin, M. Jean-Pascal Labille, Secrétaire général de Solidaris, accuse nommément la Mutualité chrétienne d’avoir accepté d'être "un agent de dénonciation de la fraude sociale, comme "Maggie De Block a voulu l'imposer aux mutualités". La Mutualité Chrétienne réfute totalement cette accusation insidieuse et sans fondement.

La Mutualité chrétienne (MC) rappelle que, l'ensemble des mutualités, par l'intermédiaire du Collège intermutualiste national, se sont fermement opposées à la mise en place d'un point de contact central "fraude en matière de soins de santé" accessible tant aux citoyens qu'aux dispensateur de soins. Cette mesure, introduite dans le « Plan d'action en matière de contrôle des soins de santé 2016-2017 », avait été proposée par le gouvernement fédéral en 2016. Il n'est évidemment pas question d'appel à la délation lancé aux assurés sociaux.

Les organismes assureurs, au sein du collège intermutualiste national, ont privilégié un circuit partant de leurs points de contact où les informations collectées sont analysées, puis ensuite centralisées et échangées avec l’Inami. Des procédures de contrôle, via Data mining notamment, existent pour lutter contre la fraude en soins de santé, et sont bien plus efficaces.

La MC rejoint néanmoins Solidaris dans l’impératif de prendre en compte les importantes inégalités sociales de santé qui traversent la société belge. En 2008 déjà, la MC les dénonçait dans une grande étude similaire réalisée au départ des données de santé de ses membres. Elle a répété l'exercice en 2016. Elle ne cesse de recommander aux politiques d'agir sur les déterminants de la santé que sont l'alimentation, le logement, l'emploi, l'environnement, l'enseignement, la justice, l'urbanisme, etc. En effet, ces facteurs ont un impact bien plus grand sur la santé que les soins de santé eux-mêmes.

Pour la MC, les mutualités ont tout intérêt à se mobiliser ensemble pour répondre aux enjeux sociétaux et réduire les inégalités de santé, plutôt que de se diviser.

Pour plus d'informations

Joëlle Delvaux, pôle presse de la MC : 02/246.46.24 • 0473/52.77.37 • presse@mc.be