AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presse2020

La seule couverture hospi sans exclusion ni plafond a 20 ans


En Wallonie et à Bruxelles, plus d'1,15 million de personnes sont couvertes à vie en cas d'hospitalisation. Elles sont toutes membres de la Mutualité chrétienne et bénéficient de cet avantage grâce à leur cotisation. Rien qu’en 2019, 72.000 factures ont fait l'objet d'un remboursement pour un montant global de 17,5 millions d'euros, en plus de la prise en charge par l’assurance obligatoire. Lancée en janvier 2000, Hospi solidaire reste la seule couverture offrant une sécurité financière en cas d’hospitalisation en chambre double ou commune : tous les frais sont remboursés aux moins de 18 ans. Et les adultes ont la garantie de ne jamais payer plus de 275 € par admission et 550 € par an. Ce modèle devrait être généralisé à tous les Belges.

Septembre 1999. Toutes les mutualités chrétiennes francophones et germanophone décident d'organiser ensemble une couverture qui protège les membres contre des factures élevées en cas d'hospitalisation en chambre double ou commune. Un défi ambitieux, un pari risqué aussi sur le plan financier. Dès le 1er janvier 2000, Hospi solidaire est lancée sur les rails. "Ce n'est rien d'autre que la concrétisation d'une idée relativement ancienne : en demandant à tous les affiliés une cotisation modique, on peut couvrir tout le monde contre des risques liés à la santé, explique Jean Hermesse, Vice-Président de la MC et père fondateur de l'Hospi solidaire. Avec Dento solidaire, créée en 2014 sous le même modèle, Hospi solidaire est sans doute l'avantage de la MC illustrant le mieux notre attachement à la solidarité, notre refus de cautionner une médecine à deux vitesses et notre engagement pour l'accès de tous aux soins de santé. "

Hospi solidaire s'inscrit à contre-courant de la logique commerciale qui privilégie la rentabilité au détriment de la frange de la population qui concentre les risques d’hospitalisation les plus élevés du fait de son état de santé ou de son âge. "Les personnes âgées, les malades chroniques, les personnes handicapées… sont toutes couvertes à vie. Personne n'est exclu. Il n'y a ni questionnaire médical ni stage d'attente à effectuer. Il n'existe aucune limitation d'intervention pour maladie préexistante ou hospitalisation longue ou coûteuse. Depuis 20 ans, la MC reste la seule à assurer à tous, en cas d’hospitalisation, des soins abordables", insiste Jean Hermesse.

Une sécurité financière en chambre commune ou à deux lits

En Wallonie et à Bruxelles, 80% des admissions classiques et plus de 90 % des hospitalisations de jour s'effectuent en chambre commune ou à deux lits. Hospi solidaire y prend en charge l’intégralité des frais d'hospitalisation des enfants de moins de 18 ans. Les adultes ont la garantie de ne jamais payer plus de 275 € par admission ou 150 € par hospitalisation de jour. En cas de séjours multiples, chaque adulte est assuré de ne jamais débourser plus de 550 € par an en frais d'hospitalisation. En chambre individuelle, Hospi solidaire intervient de la même manière mais exclut le remboursement des suppléments de chambre et d'honoraires.

Une intervention dans plus de 72.000 factures

En 2019, Hospi solidaire est intervenue dans 72.372 factures d'hospitalisation et ce, pour un montant global de 17,5 millions d'euros. La majorité des factures concerne des personnes âgées de 65 ans et plus (80%). C'est aussi dans cette tranche d'âge que l'intervention moyenne est la plus élevée pour une admission classique : 273 €, contre 232 € pour les 18-64 ans et 137 € pour les moins de 18 ans. Pathologies plus lourdes, durées de séjour plus longues, hospitalisations multiples sont autant d'éléments explicatifs.

Une aide supplémentaire en cas de maladie grave ou coûteuse

Cancer, AVC invalidant, sclérose en plaques, épilepsie, diabète insulino-dépendant, maladie de Crohn, insuffisance rénale, polyarthrite rhumatoïde, maladie de Parkinson… Les maladies graves nécessitent généralement des traitements longs et coûteux : médicaments non remboursables, soins paramédicaux, déplacements, aides diverses à domicile… C’est la raison pour laquelle, depuis 2011, Hospi solidaire octroie aux personnes atteintes d'une maladie grave ou coûteuse un forfait de 150 € au moment de la déclaration de la maladie (voir annexe 3). Ce forfait peut être renouvelé une seconde fois l'année qui suit. "En 2019, 12.000 personnes ont bénéficié de ce forfait, en plus du remboursement de frais d'hospitalisation éventuels, commente Jean Hermesse. Les membres concernés sont prévenus par courrier de l'existence de cet avantage".

L'efficacité de la solidarité

En 20 ans, Hospi solidaire est intervenue pour un montant proche de 305 millions d'euros. Tout cela financé par une somme modique perçue auprès de chaque titulaire (environ 2 € par mois), intégrée à la cotisation à la MC. "Avec Hospi solidaire, la MC démontre qu'une assurance organisée sur le principe de la solidarité est plus efficace et moins chère que les assurances commerciales, lance Jean Hermesse. Novatrice il y a vingt ans, elle reste originale. Et unique dans le paysage mutualiste belge. Notre message aux patients est clair : si séjourner à l'hôpital en chambre double ou commune vous convient ou si vous n’avez pas la possibilité de payer les suppléments qu’implique le choix d’une chambre individuelle, la couverture Hospi solidaire de la MC convient amplement. Aux responsables politiques, nous disons que 170 millions d'euros par an suffisent pour généraliser cette couverture à tous les citoyens du pays. Au regard des 27,7 milliards d'euros de budget de l'assurance soins de santé obligatoire pour 2020, ce n'est pas grand-chose. N’attendons pas encore 20 ans pour mettre en œuvre une véritable avancée sociale", conclut-il.

Pour plus d'informations

  • Joëlle Delvaux, pôle presse de la MC : 0473 52 77 37 • presse@mc.be

Téléchargement