AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presseCommuniqués de presse (2020)

La Mutualité chrétienne et les Mutualités libres unissent leurs forces pour des solutions ICT

La Mutualité chrétienne et les Mutualités libres utiliseront dorénavant la même application pour calculer les indemnités d'incapacité de travail auxquelles peuvent prétendre leurs membres. Les représentants des deux mutualités ont signé un accord de collaboration à ce sujet. En unissant leurs forces dans le domaine de l'informatique, elles peuvent consacrer toute leur énergie à offrir des prestations de service encore meilleures à leurs membres.

Tout travailleur reconnu en incapacité de travail par sa mutualité reçoit des indemnités pendant cette période. Le calcul de ces indemnités n’est pas une mince affaire. Afin de déterminer le bon montant, les mutualités doivent collecter et traiter chaque mois un grand nombre de données, tant auprès des membres qui ont droit à des indemnités que de leurs employeurs. Pour les personnes concernées, souvent en situation de vulnérabilité, il est évidement essentiel que leurs indemnités soient correctes et versées à temps.

Une technologie de pointe

Avec un nombre toujours croissant de travailleurs en incapacité de travail et une législation de plus en plus complexe, les mutualités ont besoin d'une technologie de pointe pour effectuer des calculs poussés. "Au lieu de développer chacune nos propres applications informatiques, nous avons décidé d'utiliser un logiciel commun, déclare Bernard Geubelle, Directeur général adjoint des Mutualités Libres. Les besoins dans ce domaine sont identiques pour nos deux mutualités. Cela n’a pas de sens de développer les mêmes recherches dans des lieux différents". 

Concrètement, la MC et les Mutualités libres utiliseront dorénavant la même application pour calculer les indemnités d'incapacité primaire et d'invalidité. L'accord entre les deux mutualités va plus loin encore. À l'avenir, elles partageront également entre elles des applications informatiques existantes ou nouvelles.

Prestations de service

" Les processus back-office sont communs à toutes les mutualités, fait remarquer Ingrid Fleurquin, Directrice Générale de l’Assurance obligatoire de la MC. Il va sans dire que nos deux mutualités continueront à mettre leur propre touche dans les services assurés aux membres (en front office). La manière dont les mutualités les contactent, le service individualisé qu'elles fournissent ou encore les outils qu'elles mettent à disposition font partie de l'ADN de chaque mutualité. Nos membres peuvent donc continuer à compter sur le même service d'excellence auquel ils sont habitués de la part de leur mutualité. Ils peuvent aussi être rassurés : aucune donnée qui les concerne n'est partagée entre les deux mutualités. Nous utilisons uniquement la même application". 

Avec cet accord de collaboration, la MC et les Mutualités libres mettent également en œuvre le pacte conclu par la ministre fédérale de la santé, Maggie De Block, avec les mutualités. Dans ce pacte, les différentes mutualités sont invitées à collaborer davantage dans le domaine de l'informatique.

Pour plus d'informations :

Elodie Debrumetz, Responsable presse MC, 04 97 23 67 67

Lies Dobbelaere, responsable Presse Mutualités libres, 0478 75 47 67