AccueilInfos et actualitésCommuniqués de presseCommuniqués de presse (2020)

Les mutualités contribueront aussi au suivi des contacts en Wallonie

Comme c’est déjà le cas en Flandre et à Bruxelles les cinq mutualités de notre pays se sont vu confier le suivi des contacts en Région wallonne. Elles le feront en collaboration des entreprises actives dans les domaine de call-center, de l’intérim et du travail adapté. Les Mutualités assument ainsi leur responsabilité sociétale et remplissent cette mission à la demande du gouvernement wallon, mandaté par le Conseil national de sécurité pour concrétiser cette initiative complexe.

A l’initiative du ministre régional de la Santé, Christie Morreale, les Mutualités Libres, les Mutualités Socialistes, la Mutualité Chrétienne, les Mutualités Neutres et les Mutualités Libérales, ainsi que entreprises iKanbi Belgium et CallExcell (contact-center), Entra (travail adapté) et Lem Interim (travail intérimaire) seront donc chargées du suivi des contacts à partir du 18 mai prochain.

Il s'agit d'une opération complexe et colossale qui doit être menée à bien dans des délais extrêmement courts, à un moment où les mutualités elles-mêmes tournent à plein régime pour faire face à la crise du coronavirus et continuer à garantir à tous le remboursement des soins de santé et le paiement des indemnités de maladie.

Les mutualités n’ont toutefois pas hésité à répondre à l’appel lancé par le Gouvernement wallon et à mettre à disposition leurs services et leur expertise pour aider à la réussite de la sortie progressive du déconfinement. Elles bénéficient de la confiance de la population. La prévention et la promotion de la santé font partie de leurs missions . Elles gèrent par ailleurs les données santé de toute la population en en garantissant la confidentialité et la sécurité.

L'une des conditions cruciales pour prévenir la propagation du coronavirus et permettre à chacun de reprendre une vie normale est d'une part, de déterminer qui a été en contact avec des personnes contaminées afin de prévenir de nouvelles infections et d'autre part, d'y associer un dépistage systématique. C’est la raison pour laquelle il importe de cartographier en Wallonie, comme partout dans le pays, les contaminations potentielles.

Concrètement, il s’agira, par téléphone d’abord, de contacter les personnes contaminées et cartographier leurs contacts récents. Il s’agira ensuite d’aller vers les personnes potentiellement contaminées pour leur livrer des recommandations sur ce qu’il convient de faire. De cette façon, les patients et leurs contacts seront accompagnés afin de réduire les risques et d’assurer leur protection ainsi que celle de leur entourage. La plupart des collaborateurs travailleront par téléphone, mais il y aura aussi des « conseillers de terrain ». Ceux-ci se rendront sur place en cas de situations complexes ou auprès des personnes plus difficiles à joindre par téléphone.

Les Mutualités rappellent qu’elles sont en contact permanent avec 97,6 % de la population wallonne à travers près de 600 agences réparties sur tout le territoire de la Wallonie. En lien avec leur mission légale « d'octroi d'aide, d'information, de guidance et d'assistance en vue de promouvoir le bien-être physique, psychique et social», les elles peuvent apporter une réelle plus-value en ce qui concerne leur expertise des relations humaines et l’expérience de leur réseau socio-sanitaire.