AccueilÉclate-toi, pas tes oreilles !

Quand le bruit devient-il nuisible ?


L’influence du bruit sur l’audition dépend de différents facteurs :

  • la quantité d’énergie sonore : le niveau sonore, la durée d’exposition et les fréquences présentes dans le son ;
  • le nombre d’expositions et de pauses ;
  • la sensibilité individuelle, par ex. avoir eu des otites à répétition, l’âge (les enfants sont plus sensibles à l’exposition au bruit que les personnes plus âgées) ;
  • les facteurs environnementaux, par ex. vivre dans une rue fort fréquentée.

Les décibels et les niveaux sonores

Un décibel (dB) est l’unité de mesure du bruit. L’échelle de décibels est une échelle logarithmique. Une personne avec une bonne ouïe peut entendre les bruits à partir de 0 dB.

Sous la barre des 75 décibels, le risque de détérioration de l’audition est nul.

La limite d’exposition à un volume sonore de 75 dB est fixée à 8 heures par jour. En respectant cette limite, on ne risque pas de perte auditive.

Si le volume sonore passe la barre des 75 dB, le temps ‘sans risque’ se réduit. Ce temps diminue de moitié par tranche de trois décibels supplémentaires. Par ex., pour 78 dB, le temps d’exposition au bruit sans courir de risque est de quatre heures.

De 120 à 140 dB, le seuil de sensibilité est atteint et les pertes auditives sont immédiates.

Décibels
Bruit
Douloureux et nuisible
170 dB
Arme à feu, sirène, chasseur à réaction, explosion de feu d’artifice
140 dB
Avion au décollage à 50 m de distance, autoradio au volume maximum, discothèque
130 dB
Concert rock, passage plus fort dans un concert classique, festival
120 dB
iPod customisé, fête, concert rock
Incommodant, risque de dégradation de l'ouïe
110 dB
Disco, iPod et lecteur mp3 au volume le plus élevé, houseparty
105 dB
Métro, luna-park, tondeuse, scie articulée
100 dB
Discothèque, concert pop, iPod, cinéma
90 dB
Discothèque, concert pop, iPod
Très fort
85 dB
Gros camions, iPod, hurlement
80 dB
Trafic dense, réveil, classe bondée, train en passage
75 dB
Rasoir électrique, sèche-cheveux, bruit de la ville
Modéré
70 dB
Salle de sport, aspirateur et autres appareils ménagers
60 dB
Conversation normale, GSM
50 dB
Pluie
40 dB
Pièce calme, bureau, moustique
Calme
30 dB
Chuchotement, tic-tac d’une horloge
20 dB
Salle de lecture dans une bibliothèque
10 dB
Feuille qui tombe, journée sans vent dans un bois paisible
Seuil d'audition

Influence du bruit sur le corps

Une exposition excessive et prolongée au bruit peut conduire à une perte d’audition, un mal aux oreilles, des bourdonnements (acouphènes) ou une hypersensibilité au bruit (hyperacousie).

Le bruit a d’autres conséquences pour la santé. Il peut entraîner :

  • un rythme cardiaque élevé
  • un rythme respiratoire élevé
  • un tension élevée
  • une digestion perturbée
  • des troubles du sommeil
  • une perte d’attention et des problèmes de concentration
  • des vertiges et troubles de l’équilibre
  • des maux de tête et migraines
  • des ulcères à l’estomac en cas d’exposition prolongée à des niveaux sonores trop élevés
  • un risque de pneumothorax (l’intensité des vibrations entraînant une arrivée d’air entre le poumon et la cage thoracique)

Lorsque le bruit est associé à d’autres facteurs comme l’alcool, la drogue, le vieillissement…, toutes ces conséquences sont encore renforcées.

Mes avantages


Voir aussi