AccueilÉlections régionales, fédérales et européennes de 2019

Plus de droits pour les aidants proches


Cela fait 3 ans qu’Alexandra a mis sa carrière entre parenthèses pour s’occuper de sa maman. Cette dernière ne peut rester seule et nécessite des soins constants. Elle souhaitait rester chez elle et non dans une structure spécialisée. Alexandra a respecté son choix et, de toute façon, n’aurait pu assumer financièrement une autre option. Néanmoins, même si elle trouve cela normal de s’occuper de sa maman, elle ressent le besoin de souffler de temps en temps. Elle a parfois le sentiment d’avoir mis toute sa vie entre parenthèses. Voilà ce que la MC recommande pour améliorer la reconnaissance et faire valoir les droits des aidants proches comme Alexandra.

Le contexte démographique et socio-sanitaire nous le montre, de plus en plus de Belges seront, à l’avenir, confrontés aux problèmes de perte d’autonomie. Plus que jamais, il est nécessaire de développer une vision globale de ce que devrait être la future politique en matière de dépendance. Cette vision devra définir la dépendance au sens large et englober les problématiques de dépendance physique, psychique mais aussi sociale.
C’est indéniable, les aidants proches jouent un rôle essentiel dans le soutien, l’aide et l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie. Chaque jour, en effet, des milliers de belges prennent soin d’un parent, d’un enfant ou, plus largement, d’un proche en perte d’autonomie plus ou moins importante.

Il est démontré aujourd’hui que cette aide peut avoir un impact sur leur propre santé, surtout dans les situations où l’aide s’avère intensive ou du fait de l’avancée en âge de l’aidant proche lui-même. Dès lors, pour la MC, il est primordial d’introduire la reconnaissance des aidants proches, de permettre et faciliter l’octroi de droits spécifiques ainsi que de construire des réponses adaptées et des dispositifs de soutien à mettre en place en réponse aux besoins spécifiques des aidants proches. Et ce, tout en veillant que ceux-ci ne soient pas utilisés comme substituts aux professions d’aide et de soins.
Pour toutes ces raisons, mobilisons-nous pour obtenir la reconnaissance des aidants proches et faire valoir leurs droits afin d’alléger leur quotidien.

Pour aller plus loin

Chaque action menée par les citoyens et associations et chaque politique influence le niveau de santé et de bien-être de la population. La MC tient à le rappeler, tout d’abord car elle est un assureur social, et qu’à ce titre, elle est soucieuse de garantir à tous un accès optimal à des soins de qualité. D'autre part, en tant que mouvement social, elle s’engage avec ses nombreux volontaires et ses associations partenaires à construire une société plus conviviale et solidaire. Enfin, la MC est un entrepreneur social associatif qui crée et prend des initiatives responsables et innovantes à travers de nombreux projets associatifs pour répondre aux nouveaux enjeux de santé. Pour toutes ces raisons, la MC a dressé une série de recommandations en vue des prochaines élections.

Voir aussi


Téléchargement