Estimez le coût de votre traitement avant votre hospitalisation
AccueilLa MCDroits du patient Implications financières d’un examen ou d’un traitement

Estimez le coût de votre traitement avant votre hospitalisation


En tant que patient, vous avez droit à des informations claires sur votre future prise en charge et son coût constitue une information importante. Avant de commencer le traitement, vous devez connaître ses conséquences financières, afin de ne pas être mis devant le fait accompli lorsqu’il sera temps de payer la facture.

De quoi s'agit-il ?

Vous entrez bientôt à l’hôpital dans le cadre d’une hospitalisation planifiée ? Renseignez-vous avant l’admission : combien de temps resterez-vous hospitalisé ? Quels sont les objectifs du traitement et ses effets secondaires possibles ? Quel suivi à votre sortie de l’hôpital ?

C’est également le moment de vous renseigner sur les conséquences financières de votre hospitalisation. L’estimation la plus précise pourra vous être communiquée par votre hôpital. En effet, de plus en plus d’hôpitaux disposent aujourd’hui d’un simulateur de coûts en ligne pour les admissions et les traitements les plus courants. Cependant, il faut noter qu’il ne s’agit là que d’une estimation, le prix réel pouvant dépendre de différents facteurs imprévus tels que des examens complémentaires ou des complications dans la prise en charge.

Votre intervention n'est pas disponible dans le simulateur de coûts hospitaliers? Votre hôpital n'a pas de simulateur de prix en ligne ? N'hésitez pas à demander à votre médecin ou à l'hôpital une estimation des coûts pour votre situation.

Pourquoi ?

Les bons comptes font les bons amis. Une information préalable claire, telle que le prix de la prise en charge, évite les mauvaises surprises et garantit que vous pouvez prendre les mesures nécessaires avant votre hospitalisation si nécessaire.

L’estimation du coût de la prise en charge vous aide également à faire des choix éclairés, tels que le choix du type de chambre (commune ou individuelle) lors de l’admission. Gardez également à l'esprit ce que pourquoi vous êtes couvert ou non par votre l'assurance hospitalisation.

Comment ?

  • Site web de l'hôpital :

    Certains hôpitaux proposent un simulateur de coûts de la prise en charge sur leur site web. Habituellement, la page reprend des données de contact au cas où vous auriez des questions sur le prix estimé.

  • Médecin :

    Votre médecin peut vous informer ou vous référer à un collègue pour plus d'informations. N'hésitez pas à poser des questions sur les implications financières lors de votre consultation.

  • L'hôpital :

    Lors d'une hospitalisation, informer correctement le patient n'est pas seulement la responsabilité du médecin, mais il s’agit d’une responsabilité conjointe du médecin et de l'hôpital. En cas de questions sur les conséquences financières de votre admission, vous pouvez également contacter le service de facturation ou le service 'Pré-admission'.

  • Vous :

    En tant que patient, vous êtes un partenaire actif dans la prise en charge thérapeutique. Posez spontanément les questions qui vous intéressent et également celles concernant le prix de votre hospitalisation et/ou de votre traitement. N’hésitez pas à dresser la liste de vos questions avant la consultation, cela vous aidera à ne rien oublier à ce jour-là.

  • La Mutualité chrétienne :

    La MC est là pour vous aider ! N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si les informations que vous avez reçues de votre médecin ou de votre hôpital ne vous semblent pas claires.

Conseils

  • Surfer sur le site de l'hôpital. Souvent, vous trouverez une estimation des coûts pour les prises en charge les plus courantes.
  • Discutez du coût avec votre médecin.
  • Consultez à l'avance les modalités précises de votre police d'assurance hospitalisation. De cette façon, vous savez ce qui sera ou non remboursé lors de votre hospitalisation.
  • Demandez votre déclaration d'inscription à l'avance.
  • Réfléchissez au type de chambre que vous désirez. En effet, cela déterminera si des suppléments peuvent vous être demandés. Le fait que le médecin soit conventionné ou non ne joue pas de rôle dans le type de chambre choisie.
  • Demandez à votre médecin s’il est conventionné ou consultez notre moteur de recherche des professionnels de la santé. En effet, le fait que votre praticien soit conventionné a un impact important sur le prix de votre traitement et des consultations qui ont lieu avant et après l'admission.
  • Communiquer avec les prestataires de soins qui sont en charge de votre traitement et/ou de son suivi. Ne vous contentez pas de vous informer sur le but, la durée et les effets secondaires possibles du traitement, mais questionnez-les également sur son coût.

Téléchargement