AccueilLa MCDroits du patient

Deux notions clés : « personne de confiance » et « représentant »


Deux notions sont souvent évoquées lorsqu'il est question des droits des patients. A première vue, ces deux notions se ressemblent. A y regarder de plus près, leur signification est pourtant très différente.

Deux notions sont souvent évoquées lorsqu'il est question des droits du patient. A première vue, ces deux notions se ressemblent. A y regarder de plus près, leur signification est pourtant très différente.

Deux notions clés

La personne de confiance

Vous choisissez vous-même votre personne de confiance. Il peut s’agir d’un membre de votre famille, d’un voisin, d’un ami… Cette personne est là pour vous aider lors de vos rendez-vous chez le médecin (généraliste et spécialistes) :

  • elle écoute et pose des questions complémentaires
  • elle veille à ce que vous obteniez toutes les informations nécessaires et que vous sachiez comment suivre votre traitement

Votre personne de confiance vous accompagne, mais vous continuez à prendre vos décisions en tant que patient. Dans le cas où cela ne s’avérerait plus possible, vous pourriez être amené à désigner un représentant.

Le représentant

Un représentant exerce vos droits à votre place. Il prend des décisions relatives à votre santé dans le cas où vous ne seriez plus en capacité de le faire vous-même (coma ou confusion mentale, par exemple).

Vous pouvez à tout moment entamer les démarches afin de choisir librement qui vous désignez comme représentant.

Sans démarches de votre part et si cela s’avérait nécessaire, le rôle sera confié à votre conjoint ou, si vous êtes célibataire, à l’un de vos enfants, parents ou encore frère ou soeur. À moins que le juge de paix ne vous ait assigné un administrateur de la personne, auquel cas celui-ci sera prioritaire.

Désignez dès à présent votre personne de confiance et / ou votre représentant !

Vous avez déjà réfléchi à la question ? Vous savez qui vous auriez envie de désigner comme personne de confiance ? Vous souhaitez que quelqu’un de particulier vous représente au cas où ce serait nécessaire ? Parlez-en avec votre médecin traitant et veillez à ce que l’information soit reprise dans votre dossier patient.

Cas pratiques

Voir aussi


Téléchargement