AccueilLa MCQui sommes-nous ?Notre histoire

Développement du champ d'action de la mutualité


Au cours des années soixante, l'Alliance nationale évolue et se développe. Le champ d'application et d'action de la sécurité sociale de la mutualité s'étend à de nouvelles catégories de personnes.

Dans les années soixante, une partie de plus en plus importante de la population accède à l’assurance maladie obligatoire. En effet, le taux d'affiliation en assurance obligatoire ne cesse de croître avec l'élargissement du marché du travail et du champ d'action de la sécurité sociale à d'autres catégories sociales : les indépendants pour les gros risques (1964), le personnel public (1965) et tous les groupes de la population qui ne sont pas encore assurés (1969). D'autres étapes se rapportent à l'élargissement et à l'amélioration des soins de santé, avec, à chaque fois, des discussions autour de l'augmentation irrésistible des coûts des soins de santé.

Le mouvement se professionnalise tant sur le plan national que dans les fédérations afin de répondre au mieux aux exigences administratives. Cette évolution entraîne une croissance importante du nombre d'employés de l'Alliance. Si de nombreux changements ont lieu, depuis toujours, la grande préoccupation a été de trouver le point d'équilibre entre l'amélioration du système de soins et la recherche d'économies.

L’autonomie des mutualités régionales est largement maintenue en ce qui concerne le développement de l’assurance libre complémentaire qui se développe parallèlement. Outre les anciennes primes en cas de décès, de maternité ou de mariage, apparaissent de nouveaux services comme le service de convalescence, de transport des malades ou les sanatorium pour les enfants. Mais la solidarité, c'est aussi l'accompagnement, l'information et la défense des membres. La loi du 6 août 1990 imposera l’organisation d’élections en vue d’assurer une participation démocratique des affiliés dans la gestion des mutualités.

Renée Dresse (CARHOP) pour le journal « En Marche » , 2006.