AccueilLa MCQui sommes-nous ?Notre histoire

La Mutualité chrétienne, un mouvement social


Si l'exécution de l'assurance maladie obligatoire reste la mission principale de la Mutualité chrétienne, son rôle en tant que mouvement social détermine plus que jamais la façon dont elle est perçue aujourd'hui.

La Mutualité chrétienne offre à ses affiliés un ensemble d'avantages et de services qui lui sont propres. Concrètement, grâce à la loi de 1944, l'Alliance nationale est reconnue comme organisme assureur responsable de la gestion de l'assurance obligatoire. La gestion de l'assurance complémentaire libre relève directement des fédérations. En ce sens, la situation en matière d'assurance libre varie d'une fédération à l'autre. En effet, chaque fédération définit sa politique en matière d'institutions médico-sociales et de services collectifs aux personnes. A ce propos, les initiatives ne manquent pas :

  • En 1948, le nouveau service de presse et de propagande lance une nouvelle publication, le journal « En Marche » qui paraît pour la première fois le 15 mai 1948.
  • Le service de cure d'air créé en 1949 par l'Alliance est progressivement remplacé par des séjours pour les enfants pendant la période de vacances scolaires organisés par Jeunesse et Santé. Cette organisation varie d'une fédération à une autre.
  • L’organisation des vacances familiales est, depuis 1952, le terrain d’action d’Intersoc.
  • Le service des infirmières visiteuses, créé avant-guerre, évolue vers le service social (1969).
  • La lutte contre la tuberculose devient une politique de santé générale préventive, soutenue par le service Education à la santé (1976).
  • Depuis 1971, Solival informe sur les aides techniques destinées aux malades, les mutualités et les patients.
  • Avec l'Aide aux Malades et l’Association Chrétienne des Invalides et Handicapés, la Mutualité soutient les malades chroniques, les invalides et les handicapés.
  • Cette vie de mouvement s’élargit aux pensionnés avec l'UCP (1957).
  • Des conventions collectives sont conclues avec la Croix Jaune et Blanche, ce qui permet d’octroyer aux affiliés de la Mutualité chrétienne un tarif privilégié pour les soins à domicile.
  • La Mutualité chrétienne développe également des assurances facultatives d'hospitalisation.

Renée Dresse (CARHOP) pour le journal « En Marche » , 2006.