AccueilMes avantagesMaladiesMaladies chroniquesDiabète

Capteurs pour patients diabétiques


En tant que patient diabétique, vous ne devez plus nécessairement prélever une goutte de sang pour mesurer la glycémie, grâce à une technique révolutionnaire !

En tant que patient diabétique, vous ne devez plus nécessairement prélever une goutte de sang pour mesurer la glycémie, grâce à une technique révolutionnaire !

  • une sorte de « pansement » (capteur) avec une minuscule aiguille mesure à présent la glycémie sur la peau. Le capteur doit être collé sur le haut du bras et est utilisable pendant environ 14 jours. Il mesure la glycémie en continu et a une mémoire de 4h.
  • A l’aide d’un appareil de lecture qu’on place quelques secondes sur le capteur (scanner), on peut voir l’évolution de la glycémie les 4 dernières heures.

Se piquer plusieurs fois par jour n’est plus nécessaire, mais est encore possible à titre de contrôle.

Intervention de l’Assurance soins de santé et indemnités

Le prix public des capteurs est de 60 € pour 14 jours. L’appareil de lecture coûte également environ 60 €.

Depuis le 1er juillet 2016, les capteurs permettant la mesure de la glycémie sans piqûre sont pris en charge pour les patients diabétiques de type 1 et certains patients diabétiques de type 2.

  • les patients diabétiques de type 1 reçoivent un remboursement intégral des capteurs
  • les patients diabétiques de type 2 souffrant d’une affection médicale grave (voir les conditions ci-dessous) paient 3.49 € par jour, et ce pour maximum 6 mois.
  • les autres patients diabétiques (voir les conditions ci-dessous) paient 2.52 € par jour.

Conditions

  • vous êtes suivi par un centre reconnu pour adultes diabétiques
  • vous avez une des formes de diabète ci-dessous :
    • diabète de type 1
    • diabète de type 2 ou une autre forme de diabète, si
      • 3 injections ou plus d’insuline ou d’autres antidiabétiques injectables par 24h sont Nécessaires
      • 2 injections d’insuline par 24h sont nécessaires, complétées avec d’autres antidiabétiques injectables
    • diabète de type 2 et une affection médicale grave (cancer, par exemple) si
      • 2 injections d’insuline par 24h sont nécessaires, complétées avec d’autres antidiabétiques injectables
      • 1 injection d’insuline par 24h est nécessaire, complétée avec d’autres antidiabétiques injectables
    • diabète de grossesse traité par injection(s) d’insuline
    • diabète suite à une transplantation d’organe traité par injection(s) d’insuline
    • patient diabétique en dialyse rénale traité par injection(s) d’insuline

Les personnes suivies dans un trajet de soins ou un pré-trajet de soins ne sont pas concernées.

Quelles démarches entreprendre ?

Lors de votre prochaine visite de contrôle au centre conventionné, parlez de cette possibilité avec votre médecin spécialiste en endocrino-diabétologie.

Le centre peut faire une demande auprès de votre mutualité et vous fournira alors le matériel nécessaire.

Le paiement se fait après réception d’une facture. Aucun supplément ne peut être facturé en plus des montants mentionnés ci-dessus.

Bon à savoir

La plupart des centres pour diabétiques ne commenceront avec cette nouvelle technologie qu’à partir de septembre.

Cette méthode n’est pas adaptée à tout le monde. Le capteur peut, chez certaines personnes, causer des réactions allergiques.

Pour les enfants à partir de 4 ans, ce matériel sera également disponible prochainement. Pour les enfants plus jeunes, le matériel n’est toutefois pas adapté.

Voir aussi


Téléchargement