AccueilMa situationGrossesse et naissance

Grossesse et COVID-19 : que faut-il savoir ?

Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions face à l’épidémie de coronavirus. Voici des infos connues à ce jour et des liens utiles pour vous informer au mieux à chaque étape dans ce contexte sanitaire particulier.

Quel impact sur ma grossesse ?

C’est vrai, les scientifiques ne connaissent pas encore toutes les implications possibles du coronavirus sur la grossesse. On ne sait donc pas pour l’instant si les femmes enceintes courent un plus grand risque face au coronavirus.
Des études actuelles montrent que le Covid-19 ne crée pas de malformation chez le fœtus. Rien n’indique à ce jour qu’il y ait un risque plus important de faire une fausse couche. La transmission peut éventuellement se produire par le placenta ou lors de l’accouchement, mais les études actuelles montrent que cela reste très rare.
Attention, de manière générale, le risque d’infections éventuelles est plus important pendant la grossesse. Il est donc nécessaire de suivre strictement les mesures préventives préconisées (évitez les contacts inutiles, respectez les distances de sécurité, lavez-vous les mains très régulièrement, avec du savon pendant 60 secondes; pour protéger les autres, toussez dans votre coude et utilisez des mouchoirs à usage unique).

Quel suivi médical ?


Si un examen ou une échographie sont prochainement prévus, vérifiez auprès de votre gynécologue ou votre sage-femme ce que vous devez faire. N’hésitez pas à leur posez toutes vos questions.

Bon à savoir


Les informations sur le virus et l’épidémie peuvent évoluer. Consultez régulièrement le site web info-coronavirus.be.

Retour en haut de page

Je suis salariée, dois-je être écartée ?

Étant donné que les femmes enceintes ne sont à ce jour pas considérées comme un groupe à risque, c’est le médecin du travail (ou le conseiller en prévention) qui décide si vous devez être écartée ou si vos conditions de travail doivent être adaptées dans le cadre de la propagation du coronavirus. La procédure d‘écartement est donc la même qu’en temps normal.
Dans tous les cas, votre employeur est tenu de respecter l’application des règles générales d’hygiène. Il doit prendre toutes les mesures préventives nécessaires pour vous protéger : le placement d’un écran en plexiglas si vous travaillez derrière un comptoir , le nettoyage régulier des surfaces à risque, la mise en place du télétravail (obligatoire dans toutes les entreprises délivrant un service non essentiel), le respect des règles de distanciation sociale, la mise à disposition de poubelles fermées pour le personnel…

Bon à savoir


  • Vous travaillez dans un milieu considéré comme à risque en temps normal (contact avec des personnes malades, des jeunes enfants, des substances dangereuses…) ?
    Votre employeur doit prendre les mesures préventives obligatoires et sur indication du médecin du travail dès l’annonce de votre grossesse.
    Plus d’infos sur l’écartement en milieu à risque.
  • Vous êtes écartée de votre lieu de travail suite à une contamination (potentielle) au coronavirus ?
    Dans ce cas, remettez votre certificat médical à la mutualité pour bénéficier du salaire garanti et/ou des indemnités d’incapacité de travail.
    Plus d’infos sur la déclaration de votre incapacité.

Retour en haut de page

Je dois arrêter de travailler au cours des 6 dernières semaines de ma grossesse

Vous êtes malade, en incapacité de travail ou au chômage temporaire durant votre repos de maternité prénatal (constitué de 5 semaines facultatives et d'une semaine obligatoire avant la date présumée de l'accouchement) ? Sachez qu'une modification législative est en cours pour permettre le report des jours de maladie durant les 6 semaines précédant la date présumée d’accouchement à la période postnatale. Dès que cette modification sera définitive, vous pourrez bénéficier jusqu'à 14 semaines de repos de maternité après la naissance (cette mesure sera rétroactive à partir du 1er mars 2020). En cas de naissance multiple, vous pourrez postposer jusqu'à 7 semaines de repos prénatal facultatif et bénéficier au total de 19 semaines de repos de maternité même en cas d'arrêt de travail 6 semaines avant la naissance.

Je vais bientôt accoucher, comment cela va-t-il se passer ?

Contactez votre gynécologue, votre sage-femme ou la maternité pour vérifier les mesures en vigueur : précautions éventuelles lors de votre arrivée à la maternité, durant la phase de travail et durant l’accouchement, dispositions pour assurer la présence du conjoint en salle d’accouchement, limitation des visites après la naissance, retour à la maison…

Retour en haut de page

Mon bébé est né

Contactez votre sage-femme et votre pédiatre pour savoir comment s’organisent vos soins après l’accouchement et les soins de votre bébé.
Respectez les mesures d’hygiène : lavez-vous les mains avant de vous occuper de votre petit bout, portez un masque si vous présentez ou si votre compagnon présente des symptômes d’infection. Evitez les contacts en-dehors de votre cellule familiale. Limitez les visites de la famille (le port du masque s'impose). Celles des amis seront reportées à plus tard pour le bien de tous ! 

Consultez rapidement votre médecin généraliste ou votre pédiatre si votre bébé a de la fièvre et si cela vous inquiète.

Retour en haut de page

Je suis infectée, puis-je allaiter mon bébé ?

Le Covid 19 ne passe pas dans le lait. Dans la majorité des cas, les jeunes mamans infectées peuvent allaiter.
Suivez strictement les mesures d’hygiène : lavez-vous les mains avant de mettre votre bébé au sein. Si vous êtes infectée, portez un masque pour éviter de contaminer bébé lors du contact rapproché de la tétée. En cas de symptômes importants (exemple forte toux), vous pouvez tirer votre lait et demander à votre conjoint, s’il est en bonne santé, de donner le biberon de lait tiré à votre bébé.
Pour toute question, consultez votre gynécologue, votre sage-femme ou votre pédiatre.

Retour en haut de page

Quelle solution pour garder mon enfant si je travaille ?

Vous êtes sous contrat de travail depuis au moins un mois et votre enfant n’a pas encore atteint l’âge de 12 ans ? Avec l’accord de votre employeur, vous pouvez bénéficier jusqu'au 30 septembre 2020 d’un congé parental Corona en passant à un 4/5e temps ou à mi-temps.

Quelles sont les démarches ?


Pour bénéficier de ce congé, vous devez en faire la demande auprès de votre employeur trois jours ouvrables à l’avance (un délai plus court peut être convenu d’un commun accord). Votre demande est à introduire auprès de l’ONEM (a priori par votre employeur). Le congé parental corona peut être pris jusqu'au 30 juin 2020 de manière continue, ou en semaines successives ou non.
Vous bénéficiez actuellement d’un congé parental ordinaire ? Vous pouvez le convertir en congé parental corona ou le suspendre temporairement pour demander un 4/5e ou un mi-temps corona. Attention, vous devez toujours être dans les conditions lorsque votre congé parental ordinaire reprendra.

Quelle indemnité ?


L’indemnité versée pour un congé corona est majorée de 25 % par rapport à un congé parental ordinaire (à noter que celui-ci varie selon l’âge, le temps de travail et le nombre de jours de congé demandé par le salarié).
Exemple : vous avez moins de 50 ans et êtes salarié dans le secteur privé ? Si vous bénéficiez actuellement d'un congé parental à mi-temps et que vous le convertissez en congé corona, vous percevrez une allocation de 440,96 €/mois (montant net) au lieu de 352,77 €/mois.

Bon à savoir


Si votre enfant est porteur d’un handicap, ce congé est valable jusqu'à ses 21 ans.
Les parents adoptifs et les parents d’accueil peuvent aussi bénéficier de ce congé.

Plus d'infos


Pour toute question, contactez l'ONEM par téléphone au 02 515 44 44 ou via leur formulaire de contact. Consultez également le site web de l'ONEM.

Retour en haut de page

Des idées pour une grossesse plus sereine pendant la pandémie

Vous vous sentez stressée, déprimée ou fatiguée durant la crise sanitaire ? Voici quelques articles tirés du site jepenseaussiamoi.be, pour vous permettre de passer ce cap plus sereinement :

Retour en haut de page

Quelques liens utiles