Il est important de bien savoir comment et quand déclarer votre incapacité de travail auprès de votre mutualité ! Les délais et les modalités d’envoi étant très précis, lisez attentivement ces pages pour ne pas perdre vos indemnités de maladie.
Si vous êtes encore en incapacité de travail à la fin d’une période de reconnaissance, vous devez également en avertir votre mutualité.

En plus du certificat médical envoyé à votre employeur (dans le cas des salariés/chômeurs), faites remplir par votre médecin généraliste ou spécialiste le certificat médical d’incapacité de travail proposé par votre mutualité. En effet, la déclaration correcte d’une incapacité de travail s’effectue toujours au moyen de ce certificat, également connu sous la dénomination « Confidentiel ».


Attention, les délais à respecter varient en fonction qu'il s'agisse d'une première déclaration d'incapacité de travail ou d'une prolongation (2 jours). 

Soyez vigilants car une déclaration tardive peut entraîner la diminution du montant de vos indemnités !

Voici les différentes procédures à suivre selon votre statut et le type de déclaration :

Téléchargement