La douleur est invisible pour l’entourage. Là réside la principale difficulté liée au fait de vivre avec une douleur chronique. Tant qu’elle n’est pas exprimée, elle n’existe pas pour l’entourage.

Confrontés à cette situation, de nombreux patients choisissent de taire leur douleur à leurs proches, mais aussi à leur médecin. 

Le premier pas pour aller mieux est pourtant de commencer par en parler. Il est également important que les proches comprennent le mal de la personne souffrante et l’encourage à exister en dehors de sa douleur. Cette étape peut être délicate. En effet, l’entourage ne se montre pas toujours compréhensif lorsque les lésions physiques ne sont pas là pour justifier la douleur. 

Dans ce cas, il peut être utile de recourir à un soutien extérieur et d’échanger avec des personnes rencontrant des difficultés similaires. Pour en savoir plus, consultez la rubrique « Trouver du soutien et des lieux d’échange ».

Voir aussi


Mes avantages


Téléchargement