La colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres superposées. Elles sont soutenues par le sacrum. Si vous regardez le dos, vous voyez normalement une ligne relativement droite. De profil, vous voyez clairement les courbes naturelles. En haut, à hauteur du cou, et dans le bas, à hauteur de la région lombaire, on observe une courbure. La partie médiane est plutôt sphérique. Ces courbes permettent un équilibre général ainsi qu’un amortissement global des chocs.

Disque intervertébral

Entre chaque vertèbre se trouve un disque. Ce disque fait office d’amortisseur, il empêche les vertèbres de se frotter les unes contre les autres et contribue aux mouvements du dos.

En son centre, le disque contient une masse gélatineuse. Cette masse est flexible et peut être comparée à un ballon que l’on comprime. La pression doit être répartie de façon aussi uniforme que possible.

À l’extérieur du disque se trouvent des anneaux cartilagineux. Si vous bombez le dos, la pression augmente à l’arrière, juste à l’endroit où les anneaux cartilagineux sont les plus faibles.

Articulations intervertébrales

Chaque vertèbre possède un corps vertébral à l’arrière duquel se trouve un espace creux par lequel passe la moelle épinière. À l’arrière, les vertèbres entrent en contact les unes avec les autres grâce à deux articulations supérieure et inférieure. Un espace sur le côté permet aux nerfs de passer.

Muscles et ligaments

Les vertèbres sont reliées entre elles par de nombreux petits cordons peu élastiques (ligaments) et de petits muscles à l’origine de notre position. Au-dessus de ces ligaments et muscles se trouvent les principaux muscles moteurs. Il est extrêmement important que ces muscles soient suffisamment forts et correctement reliés les uns aux autres.

Voir aussi