Le cristallin est une sorte de lentille souple qui varie en fonction de la distance à laquelle nous regardons, de manière à ce que l'image perçue soit toujours nette. Des lunettes naturelles en quelque sorte. 

La presbytie

Au fil du temps, le cristallin perd de sa souplesse, se rigidifie et s’adapte moins bien aux distances, en particulier les distances proches. Cela mène à la presbytie : la vision de près n'est plus possible. On dit alors souvent qu'on a « les bras trop courts » : il faut éloigner le livre ou le journal de soi pour distinguer ce qui est écrit. Ce trouble se corrige par des lunettes de lecture. S'il n'y a pas d'autre défaut de vision, les lunettes-loupes à quelque euros vendues en grande surface suffisent, mais si d'autres défauts sont associés, il vaut mieux se faire prescrire des lunettes adaptées.

La cataracte

Avec l'âge aussi, le cristallin perd souvent de sa transparence. C'est ce que l'on appelle la cataracte (liée parfois aussi à un diabète), qui empêche de bien voir. Le traitement de la cataracte a beaucoup progressé : le cristallin opacifié peut être remplacé par une lentille artificielle au moyen d'une courte opération sous anesthésie locale, généralement très bien tolérée. L'opération de la cataracte peut même être effectuée à un âge très avancé.

mongeneraliste.be

Services


Voir aussi