Les labels, c'est quoi ?
AccueilVotre santéBien dans son corpsManger mieuxAliments et modes de vie

Les labels, c'est quoi ?


Biologique, écologique, durable, équitable, consommation responsable, … Tant de mots pour parler d’une consommation différente. Que ce soit dans notre alimentation, nos produits d’entretien ou encore nos produits cosmétiques, nous retrouvons ces appellations mais aussi les différents labels qui les accompagnent. Comment s’y retrouver ?

Au commencement, notre assiette

Avant de s’attarder à reconnaître les différents labels et dénominations existants sur le marché, il est important de connaître ce qu’ils représentent.

  • Le biologique : c’est produire dans le respect des animaux et de la nature. Les engrais chimiques, les organismes génétiquement modifiés, l’ajout systématique d’antibiotique, … sont donc exclus. Les animaux élevés dans ce mode de production disposent d’un espace plus grand pour vivre.
  • L’équitable : appelé aussi « fairtrade » en anglais, celui-ci est basé sur un partenariat aux conditions commerciales plus justes ainsi que le respect des droits des producteurs, en particulier ceux des pays du sud (Afrique, Amérique latine). Bon à savoir : les produits équitables ne sont pas forcément issus de l’agriculture biologique.
  • Le local : ce type d’appellation peut faire appel à plusieurs concepts : une zone géographique, un circuit de distribution court, les caractéristiques du produit, … C’est l’idée de « consommer ce qui est produit près de chez moi ».
  • Le durable : ce concept regroupe les trois premiers. Il n’est pas obligatoire de trouver des produits regroupant l’ensemble des critères ou de devoir choisir entre ceux-ci, mais bien de concilier dans son sac de courses les différents produits pour valoriser une consommation durable.

Attention aux faux amis

Les appellations « 100% naturel », « sans pesticide », « du jardin » ou encore « produit vert » ne sont pas reconnues comme des appellations officielles, il n’y a donc pas de contrôle à leur sujet ! Ensuite, consommer « bio » ce n’est pas forcément consommer « local » et « durable ». Consommer « équitable » ce n’est pas toujours consommer « bio » et ainsi de suite. Toutes les combinaisons sont possibles.

Un exemple pour comprendre : quand j’achète des bananes équitables, certifiées biologiques qui ont poussé en Equateur elle ne sont ni locales, ni durables car elles sont acheminées de loin en avion ou en bateau.

Les labels à retenir

Dans nos rayons belges, plusieurs labels coexistent et parfois sur un même produit ! A chaque label correspond une liste de critères auxquels un producteur doit scrupuleusement répondre pour se voir labellisé.

Le seul label obligatoire pour certifier une origine bio sur les produits préemballés, c’est le label européen : l’EU Ecolabel.

EU Ecolabel

En Belgique on peut aussi retrouver le label privé « Biogarantie ». En plus de respecter les normes européennes en la matière, les producteurs qui le possèdent doivent s’engager à honorer la charte de durabilité. Seuls les produits certifiés peuvent utiliser les appellations « bio », « biologique » ou « organic ».

Biogarantie

Comment lire une étiquette bio ?

Quatre étapes simples pour mieux comprendre l’étiquette d’un produit bio :

Certifié bio