AccueilMa santéBien dans mon corpsManger mieuxCuisiner différemment

Les étiquettes alimentaires, mode d'emploi

Pour faire le choix d’une alimentation équilibrée, il est important d’être attentif à la sélection des produits lors de nos achats. Toutefois, parvenir à déchiffrer la composition d’une étiquette alimentaire n’est pas toujours chose aisée. Ingrédients, additifs, allégations, étiquetage nutritionnel…Que recouvrent exactement ces termes ? Voici quelques clés pour apprendre à décoder les étiquettes alimentaires.

Que trouve-t-on sur une étiquette ?

Des informations obligatoires :

  • La liste des ingrédients utilisés doit être classée par ordre décroissant de poids : le plus présent en premier, le moins présent en dernier. Le pourcentage doit suivre l’ingrédient lorsque celui-ci est mentionné dans le nom ou la description du produit (ex : biscuits pur beurre => on retrouve le pourcentage de beurre dans la liste des ingrédients). Les additifs et les allergènes doivent également être indiqués.
  • La date de péremption se classe en deux catégories : la DLC (Date limite de Consommation) exprimée par « à consommer jusqu’au… » (Jour-Mois-Année) qui se trouve sur les denrées très périssables ; une date de durabilité minimale, « à consommer de préférence avant… », sur les denrées qui se conservent plus longtemps.
  • Les autres mentions obligatoires sont : la dénomination du produit ainsi que le traitement subi (surgelé, fumé, pasteurisé) ; le poids net (quantité vendue, emballage non compris) ; le nom du fabricant ainsi que son adresse ; et le numéro de lot permettant de retrouver l’origine du produit, en cas de défaut de celui-ci.

Des mentions facultatives :

L’étiquetage nutritionnel

Sur un certain nombre de produits, on trouve l’indication de la valeur nutritionnelle de l’aliment. C’est ce qu’on appelle l’étiquetage nutritionnel : celui-ci nous informe sur la teneur en énergie, en lipides, en protides et en glucides de l’aliment et éventuellement sa teneur en minéraux et vitamines. Cette étiquetage devient obligatoire dès qu’un produit affirme sur son emballage une allégation nutritionnelle (voir plus loin) . Ainsi, quand un produit est « allégé », « enrichi en oméga 3 » , vous trouverez automatiquement un étiquetage nutritionnel. Pour permettre la comparaison entre les produits, il doit être exprimé par 100g ou 100ml ou éventuellement par portion. Quand la teneur en vitamines ou minéraux est annoncée, l’étiquetage doit également faire mention à côté de celle-ci de l’apport journalier recommandé (AJR), autrement dit : la quantité de ces vitamines et minéraux dont l’organisme a besoin chaque jour.

Les allégations

Elles sont formulées pour insister sur le fait que les produits présentent un bénéfice particulier en termes de santé ou de nutrition. Le fabricant doit être en mesure de les justifier. « Allégé en… », « source de… », « riche en… » sont autant d’allégations dites nutritionnelles. Les fausses allégations sont interdites par la loi. Il est également proscrit d’affirmer qu’un produit prévient ou guérit une maladie. Il ne faut jamais perdre de vue que ce sont toujours des arguments de vente et qu’un produit alimentaire n’est jamais une solution miracle à un problème de santé. Méfiez-vous des allégations et vérifiez les quantités réelles dans le tableau nutritionnel.

Les labels et autres logos

  • Les logos européens : dans le but de certifier leur origine et défendre les produits traditionnels, l’Union européenne a mis en place trois logos.
  • Biogarantie : le label biogarantie vous certifie qu’il s’agit bien d’un produit biologique et qu’il répond donc à des normes légales (belges et européennes).
  • Les labels privés : de nombreux labels et logos sont visibles dans les étals de nos magasins. Certains labels de qualité sont liés à des cahiers des charges dans lesquels des critères précis sont formulés. Si certains logos apportent de l’information concrète et utile, d’autres sont totalement farfelus. Méfiance donc !

Pour savoir ce que vous avez vraiment dans votre assiette, gardez toujours un œil critique lorsque vous lisez les étiquettes des produits alimentaires !