AccueilVotre santéBien dans son corpsManger mieuxIngrédients sous la loupe

Tous fondu(e)s de chocolat !


Synonyme de plaisir pour certains ou source de réconfort pour d’autres, penchons-nous sur les « vertus » du chocolat !

Qui n’a pas craqué pour quelques douceurs chocolatées durant cette année ? Qu’il soit noir, blanc ou au lait, le chocolat fait l’unanimité et il est d’ailleurs souvent difficile de lui résister.Penchons-nous sur les « vertus » du chocolat, synonyme de plaisir pour certains ou source de réconfort pour d’autres !

Bon pour le moral ?

Selon certaines études, le chocolat aurait des propriétés euphorisantes et pourrait même agir comme « antidépresseur » grâce à une substance appelée la sérotonine. Toutefois, les quantités de ce composant contenues dans le chocolat sont trop infimes pour l’affirmer.

Par contre, le plaisir que nous avons à déguster un morceau de chocolat entraîne la libération d’endorphines, ces fameuses hormones qui procurent détente et bien-être. En cela, on peut dire que le chocolat peut être un bon allié contre le stress.

Bon pour la santé du cœur ?

Le cacao est une excellente source de flavonoïdes. Ceux-ci sont des antioxydants naturels connus pour leurs effets bénéfiques sur la santé du cœur et des vaisseaux. La consommation régulière de chocolat aurait donc un rôle protecteur vis-à-vis du système cardio-vasculaire. C’est le chocolat noir qui renferme le plus de flavonoïdes car il contient davantage de cacao que le chocolat au lait ou le chocolat blanc. Ce sont précisément les flavonoïdes qui donnent le goût amer au chocolat, c’est pourquoi de plus en plus de fabricants ont tendance à les éliminer. Parmi les aliments qui contiennent des flavonoïdes, on compte aussi les myrtilles, le thé vert, les raisins, le soja…

Blanc, noir ou au lait ?

Le chocolat noir : c’est celui qui contient le plus de cacao. Il est moins sucré que le chocolat au lait et est celui qui contient le plus de magnésium. Le chocolat noir à haute teneur en cacao est le plus intéressant d’un point de vue nutritionnel.

Le chocolat au lait : il contient moins de cacao que le chocolat noir mais apporte un peu de calcium grâce au lait.

Le chocolat blanc : il ne contient pas du tout de cacao. D’un point de vue nutritionnel, il est assez proche du chocolat au lait mais il contient davantage de matières grasses que les autres chocolats car il est essentiellement composé de beurre de cacao.

De manière générale, le chocolat est source de minéraux, d’oligo-éléments, de quelques vitamines du groupe A et B…

Le chocolat est un aliment très riche en sucres et en graisses et fait donc partie de la famille des « extras ». Pour profiter au maximum de ses bienfaits, faites-vous plaisir en le consommant avec modération (un petit carré par jour par exemple).

Quelques idées reçues autour du chocolat...

Le chocolat constipe

Faux. Le chocolat contient des fibres favorisant le transit.

Le chocolat est responsable de l’acné

Faux. On accuse souvent, à tort, le chocolat et d’autres aliments gras comme la charcuterie d’être responsables de problèmes cutanés comme des poussées d’acné. Or, il n’existe, à ce jour, aucune étude scientifique sérieuse démontrant le lien entre chocolat et acné.

Le chocolat contient du cholestérol.

Le chocolat noir ne contient pas de cholestérol. Dans le chocolat blanc et le chocolat au lait, on retrouve le cholestérol provenant du lait, mais en très faibles quantités.
Malgré la présence de graisses saturées, le chocolat ne fait pas augmenter le taux de LDL plus connu sous le nom de « mauvais cholestérol » (s’il est consommé en quantité raisonnable, bien sûr !). Ceci s’explique notamment par la présence de différents composants contenus dans le cacao comme les phytostérols.

Et pour les cultivateurs du sud ?

En avril, le Parlement européen s'est prononcé en faveur de la lutte contre le travail des enfants dans le secteur du cacao. Vous pouvez lire l'écho qu'en a fait En Marche, le journal de la Mutualité chrétienne.

Infor Santé