AccueilVotre santéBien dans son corpsManger mieuxIngrédients sous la loupe

Les légumineuses, une mine d’or pour votre santé !


Partons à la (re)découverte de ces légumes secs aux « atouts santé » incontestables !

Haricots, lentilles, fèves, pois chiches… Les légumineuses ont longtemps constitué la base de l’alimentation de nombreux peuples à travers le monde. Quelque peu délaissées aujourd’hui, les légumineuses sont pourtant très intéressantes du point de vue nutritionnel. Partons à la (re)découverte de ces légumes secs aux atouts santé incontestables !

Une richesse nutritionnelle

Les légumineuses sont bénéfiques à notre santé à plus d’un titre. Elles sont riches en protéines végétales, fibres, vitamines, calcium et fer et contiennent très peu de matières grasses.

Les protéines ainsi que les fibres présentes dans les légumineuses favorisent la régulation de la faim et offrent une sensation de satiété. En effet, les légumineuses sont d’excellents coupe-faim. De plus, la présence de fibres contribue à une meilleure régulation du système intestinal.

Autre avantage non négligeable : les légumineuses sont moins chères que la viande, les œufs, la volaille et le poisson et se conservent longtemps.

Un substitut à la viande ?

Tout comme la viande, les légumineuses sont riches en protéines. Mais elles ne peuvent pas entièrement remplacer la viande car, contrairement à celle-ci, les protéines (végétales) des légumineuses manquent d’acides aminés dits essentiels. En effet, les protéines végétales ne sont pas aussi complètes que les protéines animales et sont d’une qualité moindre que celles-ci. C’est pourquoi il est conseillé d’accompagner les légumineuses de céréales (blé, pâtes, riz, couscous…) ; cela permettra d’avoir des protéines équivalentes à celles de la viande, sans matières grasses et sans cholestérol. La combinaison céréale/légumineuse est d’ailleurs très fréquente dans la culture culinaire de nombreux pays : haricots rouges et maïs au Mexique, riz et lentilles en Inde…

Saviez-vous que la production d’une protéine d’origine animale coûte 5 à 10 fois plus en terres cultivables que la production d’une protéine d’origine végétale ? Manger des légumineuses est donc aussi un geste bénéfique pour notre planète !

Quelques petits tuyaux pour les préparer !

La plupart des légumineuses demandent un temps de trempage avant cuisson (une nuit dans l’eau froide au minimum). Par contre, les lentilles et les pois cassés ne nécessitent pas de trempage. Pour gagner du temps, une bonne alternative est de cuisiner les légumineuses en conserve. Si leur teneur en vitamines s’en trouve quelque peu modifiée, leur teneur en protéines, glucides et fer reste inchangée.

Autre petite astuce : jeter l’eau de trempage et saler en fin de cuisson !

Soupes, purées, salades, tartes, galettes… Les légumineuses peuvent être préparées de multiples façons !

Infor Santé, service de promotion de la santé

Voir aussi