AccueilVotre santéBien dans son corpsManger mieuxIngrédients sous la loupe

Le potiron, la star de l'automne !


On connaît le potiron pour ses qualités décoratives, notamment lors de la fête d’Halloween, mais un peu moins pour ses vertus « santé ».

On connaît le potiron pour ses qualités décoratives, notamment lors de la fête d’Halloween, mais un peu moins pour ses vertus « santé ».

Originaire d’Amérique du Sud, le potiron fait partie de la grande famille des cucurbitacées tout comme la citrouille, les courges, le pâtisson…
Il en existe de nombreuses variétés qui diffèrent par leur poids (de moins de 1kg à plus de 200 kg), par leur couleur (blanc, jaune, orange, rouge, vert…) et par leur forme (sphérique, allongée, bosselée…).

Un légume peu calorique et bon pour la santé

Le potiron est un légume très peu calorique (20kcal/100g). Il est composé presque exclusivement d’eau (plus de 92%) et contient peu de sucres, de protéines et de graisses. Pauvre en sodium, il est également un excellent aliment pour les régimes sans sel.

Le potiron est riche en provitamines A et en potassium. Les vitamines A sont connues pour leurs propriétés antioxydantes, protégeant ainsi les cellules du vieillissement. Le potassium, quant à lui, est excellent pour la régulation de la pression artérielle et la transmission de l’influx nerveux au cerveau. Le potiron est donc un allié efficace contre l’hypertension.

La teneur en fibre du potiron permet également un bon fonctionnement intestinal.

Comment le conserver ?

Si vous entreposez le potiron au frais (température comprise entre 10 et 20° C) et à l’abri de l’humidité, il se conserve plusieurs mois. Si vous l’achetez en quartier, il se conserve 48 heures dans le bas du réfrigérateur. Cuit et pelé, il se garde très bien au congélateur.

À noter que les potirons frais ne sont disponibles qu’en automne et au début de l’hiver.

Comment le préparer et le cuisiner ?

Passez le potiron à l’eau, coupez-le en 4 pour l’égrainer. Ensuite, vous pouvez l’éplucher et le couper en morceaux. Le potiron est le plus souvent cuisiné en purée, en soupe, en gratin, en soufflé, en tourte… Mais, avec sa chair douce et légèrement sucrée, le potiron est aussi utilisé dans la confection de desserts : gâteaux, cake, crème brûlée, sorbet…

La fleur de potiron, quant à elle, se consomme tout comme la fleur de courgette, en beignets par exemple.

Et pour terminer, une petite astuce : pour l’éplucher plus facilement, percez quelques trous dans le potiron et placez-le au four jusqu’au moment où la peau se caramélise !

Deux recettes pour sublimer le potiron !

En bonus de ce mois d'octobre, deux recettes à base de potiron pour épater toute la famille et vos amis !

Infor Santé

Voir aussi