Avoir un beau sourire et des dents bien blanches, c’est dans l’air du temps ! Nous ne sommes pourtant pas égaux en cette matière : si certaines personnes ont des dents naturellement blanches, d’autres personnes peuvent avoir des dents tout aussi naturellement un peu jaunes ou grises, et cela n’est pas forcément un signe de manque d’hygiène.

Pour répondre aux critères esthétiques à la mode, certains ont recours à des techniques de blanchiment dentaire.

Certains produits d’hygiène bucco-dentaire (dentifrice et bains de bouche) promettent un effet « blanchissant », mais sont peu efficaces ou ne procurent qu’un effet d’optique non permanent. Il existe d’autres procédés permettant un résultat sans doute plus durable.

Quel impact sur notre santé ?

Les produits utilisés pour le blanchiment dentaire sont des produits oxydants. La substance que l’on retrouve le plus souvent est le peroxyde d’hydrogène. Certains dentifrices et bains de bouche à effet « blanchissant » en contiennent de faibles doses (jusqu’à 0.1%). Seuls des produits à ces concentrations de peroxyde peuvent se trouver en vente libre car considérés comme non-nuisibles pour notre santé.

Lorsqu’on a recours à un traitement de blanchiment dentaire chez un dentiste, le peroxyde d’hydrogène sera présent en quantité plus importante. On considère que les effets indésirables pour la santé augmentent avec la concentration de ce produit. C’est pourquoi seuls les dentistes peuvent utiliser ces produits, afin d’éviter des utilisations inappropriées.

L’indication d’un blanchiment doit se faire sur base d’un diagnostic et d’un bilan de santé dentaire préalablement établi par un dentiste. Les risques pour la santé pourront être limités si le traitement est réalisé correctement et sous la supervision du dentiste.

Selon la concentration de peroxyde d’hydrogène (de 0.1% à 6%), le produit sera délivré et appliqué une première fois par le dentiste pour permettre ensuite un usage domestique. Il est aussi possible que l’application se fasse exclusivement par le dentiste, au cabinet dentaire. La durée et le coût du traitement dépendront de la teinte des dents ainsi que du produit et de la technique utilisés. Quant à la permanence du blanchiment dans le temps, sachez que certaines boissons (comme le vin rouge, le café et le thé par exemple) ou certains aliments (les fruits rouges par exemple) sont d’excellents colorants ! De plus, il faudra « entretenir » le résultat obtenu en répétant périodiquement une application de produits.

Les effets secondaires les plus courants suite à l’utilisation de produits de blanchiment dentaire contenant du peroxyde d’hydrogène sont une sensibilité des dents ainsi qu’une irritation de la bouche. Ces effets sont cependant temporaires.

Ces traitements sont interdits aux mineurs, ainsi que l’utilisation de produits contenant plus de 6% de peroxyde d’hydrogène.

Avant tout : un détartrage !

Savez-vous que bien des colorations se trouvent en surface des dents, et peuvent s’en aller en recourant à un bon détartrage -polissage ? Autant évaluer le besoin d’un blanchiment après avoir fait procéder à un détartrage-polissage.

Les bars à sourire, qu’est-ce que c’est ?

Les bars à sourire sont nés aux Etats-Unis et se sont installés chez nous petit à petit. La mode tend déjà à disparaître, mais il en existe encore. Ils permettent, en un temps record de 20 minutes, d’obtenir des dents visiblement plus blanches pour une somme approximative de 80 euros.

Dès lors, pourquoi aller chez le dentiste s’il est possible d’obtenir le même résultat plus rapidement encore, et à un moindre coût ? Comme nous l’avons dit précédemment, les produits utilisés ne sont pas anodins. Les personnes qui travaillent dans ces bars n’ont aucune formation en médecine dentaire. Le client devra donc appliquer lui-même le produit sans avoir reçu de diagnostic au préalable.

Les bars à sourire affirment qu’ils n’utilisent pas de peroxyde d’hydrogène. On n’a pas de garantie sur la composition réelle des produits qu’ils utilisent, ni sur les risques pour la santé en cas d’utilisation régulière.

L’effet blanchissant obtenu dans un bar à sourire a une durée d’environ 6 mois. Une fois ce délai passé, le client pourra donc y retourner régulièrement sans aucun contrôle.

Le blanchiment dentaire est un acte médical et doit le rester. Nous vous conseillons donc de vous rendre chez votre dentiste pour recourir à ce type de traitement en toute sécurité.

Infor Santé, service de promotion de la santé

Mes avantages