AccueilVotre santéBien dans son corpsSanté dentaire

Conseils pour une hygiène bucco-dentaire hors pair


Avoir une bonne santé dentaire est très important à tout âge, que ce soit pour la santé physique ou pour le bien-être général (contacts sociaux, estime de soi…). Pour la préserver et faire face aux aléas du quotidien, certains gestes sont indispensables.

Nos conseils pour un brossage efficace

Le brossage des dents est une habitude indispensable à acquérir. En effet, se brosser les dents permet d’éliminer la plaque dentaire. La plaque dentaire est une sorte de film blanchâtre et collant où s’agglomèrent continuellement des bactéries, des résidus d’aliments, de la salive. Des acides y sont produits par les bactéries, à partir des sucres.
La plaque dentaire recouvre les dents, et ce dès leur apparition. Seul le brossage des dents permet de l’éliminer : en l’absence d’un bon brossage, la plaque dentaire s’accumule, les acides vont dégrader l’émail ; c’est le premier stade de la carie.

Avant tout…


  • Choisissez une brosse à dents souple qui permet un brossage non agressif.
  • Choisissez une brosse à dents d’une taille adaptée à votre bouche.
  • Changez de brosse à dents au moins tous les 3 mois.
  • Choisissez un dentifrice fluoré : on conseille un dentifrice avec une teneur en fluorure de 1450 ppm.

Les clés pour un bon brossage


  • La durée du brossage doit être d’au moins 2 minutes, idéalement 3 minutes.
  • Brossez-vous les dents 2 fois par jour, surtout le soir avant le coucher.
  • Brossez les dents du haut et du bas séparément.
  • Effectuez de petits mouvements circulaires sur les dents qui vont jusqu’à toucher le bord des gencives.
  • Passez sur toutes les surfaces des dents (internes, externes et de mastication).
  • On peut également brosser la langue, où se trouve beaucoup de bactéries.

La brosse à dents… manuelle ou électrique ?


Il n’y a pas de réponse tranchée à ce sujet. A certains endroits, la brosse à dents manuelle peut s’avérer plus efficace, comme au niveau des incisives. A d’autres, la brosse électrique prendra le dessus : au fond de la bouche et sur les faces linguales des dents (faces côté langue).
Il faut également être attentif au type de brosse électrique choisie. Les brosses à dents très bon marché ont bien souvent un moteur trop peu puissant. Pour une bonne brosse à dents électrique, comptez un prix de minimum 70 €. Ou préférez alors une brosse manuelle. Les brosses sur piles ordinaires sont vraiment trop peu puissantes.
Veillez surtout à ce que la brosse à dents soit constamment chargée au maximum et nettoyée après chaque utilisation. La tête de la brosse à dents électrique se change elle aussi quand elle est usée (poils abîmés ou décolorés).
Enfin, brosse à dents électrique ne veut pas forcément dire brossage efficace. Il faudra bien veiller à passer sur toutes les surfaces des dents et pendant une durée suffisamment longue. Si vous appliquez bien les bons gestes avec une brosse à dents manuelles, vous pouvez être aussi efficace qu’avec une brosse à dents électrique.

Un complément au brossage : le fil dentaire


Malgré un brossage des dents efficace, les espaces inter-dentaires restent souvent difficiles d’accès. L’usage du fil dentaire permettra de bien les nettoyer afin de retirer la plaque dentaire là ou la brosse à dents ne le permet pas toujours. Prenez un morceau de fil dentaire d’environ 40 cm. Enroulez les extrémités autour d’un doigt à chaque main et tenez un morceau de quelques centimètres entre les pouces et index. Insérez le fil bien tendu dans chaque espace inter-dentaire et faites un mouvement vertical de la dent vers la gencive et vice-versa. Répétez ce mouvement 2 fois en utilisant une section de fil par espace inter-dentaire.
Utiliser le fil dentaire demande de la dextérité et de la pratique. Plus vous le ferez, plus les gestes vous sembleront faciles. N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste.

Les brossettes inter-dentaires


Pour les espaces inter-dentaires plus larges, il est préférable d’utiliser des brossettes adaptées à la largeur de l’espace. Ces brossettes sont conçues pour glisser entre les dents et réaliser le même travail d’élimination de plaque que le fil dentaire, en effectuant ici des mouvements de va-et-vient. Si l’espace inter-dentaire est trop étroit, ne forcez pas : utilisez une brossette plus fine, ou préférez le fil dentaire. Demandez conseil à votre dentiste pour trouver le moyen adapté à votre bouche

Comment vérifier si vos dents sont bien nettoyées ?


Le révélateur de plaque dentaire permet de voir si le brossage a été efficace ou s’il reste de la plaque dentaire. Il se présente sous forme de comprimés contenant du colorant bleu ou rouge qui va colorer la plaque dentaire. Vous en trouverez en pharmacie.
Après le brossage, mâcher le comprimé pour le dissoudre, et étaler ensuite le colorant avec la langue sur l’ensemble des dents. Attendez quelques secondes, crachez le restant du colorant et rincez-vous la bouche : les endroits qui n’auront pas été suffisamment brossés seront alors visibles.

Retour en haut de page

Brosse à dents : hygiène et bactéries

Votre brosse à dents est indispensable à votre hygiène quotidienne. Voici quelques conseils pour l’entretenir au mieux.

Le saviez-vous ? Votre bouche contient naturellement des millions de bactéries. Une partie de ces bactéries se déposent sur votre brosse à dents lors du brossage. Sans compter les bactéries présentes dans l’eau du robinet, ou celles qui se trouvent sur le tube de dentifrice… Ce n’est pas un problème la plupart du temps. Quelques gestes simples au quotidien permettront malgré tout de limiter leur multiplication.

Changer de brosse à dents régulièrement


On conseille généralement de changer sa brosse à dents tous les 3 mois, pour que le brossage soit le plus efficace.

Dans certains cas particuliers, il vaut mieux la changer plus tôt :

  • quand vous êtes malade ;
  • quand votre système immunitaire est fragilisé ;
  • quand les poils de votre brosse à dents sont pliés ou usés.

Si vous utilisez une brosse à dents électrique, les mêmes conseils s’appliquent à la tête de brosse à dents.

Où et comment ranger votre brosse à dents ?


  • Rincez correctement votre brosse à dents après usage, pour éliminer tous les restes de dentifrice ou d’aliments sur lesquels les bactéries pourraient se multiplier. Séchez-la entre chaque brossage.
  • Rangez votre brosse à dents verticalement, à l’air libre, tête vers le haut ; évitez de la déposer sur le bord de l’évier.
  • Ne rangez pas votre brosse à dents dans un étui, évitez de remettre un capuchon sur la tête de la brosse à dents : elle restera humide, cela permettra la multiplication des bactéries.
  • Si des toilettes se trouvent dans votre salle de bains, pensez à éloigner votre brosse à dents de celles-ci afin d’éviter tout risque d’éclaboussures de la chasse d’eau.
  • Si plusieurs brosses à dents sont rangées au même endroit, veillez à ce que leurs poils ne se touchent pas, afin de ne pas se contaminer l’une l’autre (surtout si un membre de votre famille est lui-même malade).
  • Et cela paraît évident, mais mieux vaut le répéter : une brosse à dents est un objet personnel et ne se prête pas !

Retour en haut de page

Quel dentifrice choisir ?

Il existe de nombreuses marques de dentifrice, et chacune d’elles utilise des allégations santé : « anti-tartre », « renforce l’émail dentaire », « spécial blancheur », « protection contre les caries », « spécial dents sensibles » etc. Dès lors, il devient difficile de s’y retrouver.

Dentifrice : produit cosmétique ou thérapeutique ?


Les dentifrices en vente libre, que ce soit en pharmacie, parapharmacie mais également en grande surface, sont considérés comme des produits cosmétiques. Cela signifie que la seule obligation qu’ils ont à remplir afin de pouvoir être mis sur le marché est de garantir leur innocuité (le fait d’être sans danger) et de se limiter à la liste d’ingrédients autorisée dans la composition des dentifrices. En d’autres termes, aucune des allégations n’a dû être prouvée avant la mise en vente de ces dentifrices.
Les dentifrices ayant le statut de médicament sont à l’inverse en vente uniquement en pharmacie, sous prescription du dentiste. Ils nécessitent préalablement d’avoir obtenu une autorisation de mise sur le marché.

Un critère fondamental : la teneur en fluor


Un critère important dont il faut tenir compte dans la composition du dentifrice est la teneur en fluor. En effet, le fluor permet de renforcer l’émail dentaire et constitue de ce fait un bon moyen pour prévenir l’apparition de caries. L’apport nécessaire en fluor dépend de l’âge de l’utilisateur, il est donc nécessaire de choisir un dentifrice adapté aux besoins de chacun. Référez-vous à l’étiquette sur l’emballage ou demandez conseil à votre dentiste.

Attention aux dentifrices à « effet blancheur »


Les dentifrices qui prétendent donner un « effet blancheur » relèvent de la cosmétique. Ils ne doivent donc pas fournir de preuves de leur efficacité. La composition de ces dentifrices accentue leur abrasivité : ils contiennent des particules pour éliminer les taches et les résidus superficiels, particules abrasives qui provoquent à long terme une altération de l’émail dentaire. En outre, l’effet blancheur n’est que très temporaire. Il est conseillé de ne pas utiliser ces dentifrices en permanence mais plutôt en alternance avec un dentifrice traditionnel, le plus simple possible, qui vous coûte d’ailleurs moins cher.

Des substances indésirables


Les dentifrices, au même titre que d’autres produits d’hygiène, sont susceptibles de contenir des substances toxiques, qualifiées de « perturbateurs endocriniens ». Cela signifie qu’ils sont capables d’interférer avec notre système hormonal et de provoquer ainsi des dérèglements dans notre corps.

Citons, parmi les plus fréquents, le butylparaben, le prolyparaben et le Triclosan.
Le Triclosan est un antibactérien auquel les bactéries pourraient devenir résistantes. Des études sont actuellement en cours afin d’évaluer plus précisément l’effet toxique du Triclosan. A suivre donc, mais en attendant, restons attentif aux étiquettes. Le Triclosan peut être mentionné sous d’autres noms : « Cloxifenolum », « Irgasan », « Lexol 300 », « Irgasan DP 300 ».

Demandez conseil à votre dentiste


Votre dentiste est le mieux placé pour vous fournir des conseils de façon personnalisée sur le dentifrice le plus adapté au maintien de votre santé bucco-dentaire. Il existe des dentifrices avec une autre composition, qualifiés de dentifrices biologiques. N’hésitez pas à emporter l’emballage lors de votre consultation chez le dentiste pour plus de renseignements, ou en cas de doutes sur les produits qu’ils contiennent. En cas de pathologie particulière (gingivite, parodontite…), il pourra vous prescrire un dentifrice spécifique, disponible uniquement en pharmacie.
L’usure de l’émail dentaire d’origine non carieuse est de plus en plus fréquente. Cela s’explique entre autres par notre souci d’esthétique, véhiculé notamment par les publicités, avec pour conséquence un usage plus important de dentifrices abrasifs. D’autres facteurs tels que l’espérance de vie en augmentation ainsi que certaines habitudes alimentaires rendent d’autant plus indispensable l’information transmise directement par votre dentiste.

Le dentifrice… mais pas seulement !


N’oublions pas que le dentifrice ne règle pas tous les problèmes ! Il permet avant tout de fournir un apport en fluor et de rendre le brossage plus agréable. L’usage du dentifrice à lui seul n’est pas suffisant pour éliminer la plaque dentaire : les règles d’or pour le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire passent avant tout par un brossage efficace pendant 2 minutes, deux fois par jour (matin et soir). Optez pour une brosse à dents à poils souples sans oublier de la changer régulièrement (tous les trois mois, ou lorsque les poils sont ébouriffés).
N’oubliez pas aussi l’usage régulier du fil dentaire.

Retour en haut de page

L'hygiène des prothèses dentaires

Si vous portez une prothèse fixe (implant, bridge…), brossez-vous les dents normalement et utilisez une brossette inter-dentaire ou le fil dentaire pour éliminer les résidus d’aliments et la plaque dentaire dans les endroits inaccessibles à la brosse à dents.
Si vous portez une prothèse amovible (un dentier complet, une prothèse partielle ou un ‘squelettique’ ne remplaçant que quelques dents), il est indispensable de garder une bouche saine et de prolonger la vie de la prothèse.

Quelques conseils utiles pour une prothèse amovible


  • Idéalement, rincez la prothèse après chaque repas, et brossez-la au moins une fois par jour.
  • Faites-le au-dessus d’un évier rempli d’eau pour éviter que la prothèse casse si elle tombe.
  • Utilisez une brosse à poils durs. Il existe des brosses à dents spéciales pour prothèses.
  • Choisissez un dentifrice spécial pour prothèses. Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez même utiliser du détergent vaisselle, très économique. Il suffit de bien rincer.
  • La prothèse a l’habitude d’être dans un milieu humide. Si vous l’enlevez la nuit, vous pouvez la placer dans un verre d’eau claire, mais après l’avoir soigneusement brossée.
  • Ne mettez jamais la prothèse dans l’eau bouillante, et ne la faites jamais tremper dans une solution de vinaigre ou d’eau de Javel : vous pourriez abîmer la matière.
  • Laisser tremper la prothèse dans une solution nettoyante, désinfectante, « anti-tartre » est bien moins efficace et bien moins conseillé qu’un brossage régulier et énergique.

Si vous avez encore des dents et que vous portez une prothèse, brossez-vous les dents en enlevant votre prothèse : la brosse aura un bien meilleur accès.
Si, malgré toutes ces mesures d’hygiène, des dépôts durcis restent sur la prothèse, n’utilisez surtout pas d’objets tranchants pour les éliminer (couteau, cure-dents…). Les surfaces polies des dents seraient abîmées, et le tartre s’accumulerait encore plus facilement.
Consultez votre dentiste pour un nettoyage professionnel.

Retour en haut de page

Infor Santé, service de promotion de la santé

Mes avantages


Téléchargement