L’alimentation, au même titre que l’hygiène bucco-dentaire quotidienne et les visites régulières chez le dentiste, joue un rôle essentiel dans la santé des dents et des tissus qui les soutiennent.

Une bonne nouvelle : ce n’est pas le petit dessert pris après le repas qui est responsable de la carie. Les responsables sont les petits déjeuners hyper sucrés (céréales au miel, au chocolat, etc.), les snacks hyper sucrés, les boissons acides et/ou sucrées, les bonbons multipliés tout au long de la journée... En un mot : le grignotage, qui maintient des pics d’acidité dans la bouche tout au long de la journée.

Le rôle des aliments dans la carie

La carie dentaire tient en une équation assez simple :

  • Bactérie + Sucre = Acide
  • Acide + dent = Carie

Schéma des pics acides, ou comment mieux comprendre l’importance du grignotage dans le processus de la carie :

pic_acidite

© Sourire pour Tous, publié dans l’outil "Ma classe à pleines dents", Infor Santé MC, 2009.

Quels sont les aliments dits "cariogènes" ?

Méfiez-vous particulièrement des aliments très sucrés : les bonbons et biscuits, les pâtisseries et viennoiseries, le miel, le café ou le thé sucré…

Pensez aussi aux sucres cachés : les jus de fruits à base de jus concentré, les chips et autres amuse-bouche, les sauces comme le ketchup… contiennent une bonne dose de sucre.

Au chapitre des boissons néfastes pour vos dents, évitez les sodas et les boissons énergisantes, à la fois sucrées et toujours acides (même les versions « light »).

N’oubliez pas que les jus de fruits (même pressés et sans sucre ajouté) et le lait contiennent aussi du sucre. La seule boisson 100% sans acide et sans sucre reste l’eau. Elle peut contenir en plus naturellement un peu de fluor.

Le saviez-vous ? Il est préférable de, par exemple, boire un verre de soda rapidement, que de le siroter durant plusieurs minutes : le temps de contact des dents avec le sucre est important, c’est pourquoi les sucettes, les nougats et les caramels qui collent aux dents sont à éliminer de vos habitudes de consommation.

Quels sont les aliments "protecteurs" ?

Tous les aliments non préparés industriellement comme la viande, le poisson, les fruits et légumes, le riz, les pommes de terre… sont sans danger pour vos dents.

Le saviez-vous ?

  • Le fromage consommé en fin de repas a une action protectrice sur vos dents : il est riche en calcium et en phosphore, limite la déminéralisation des dents, stimule la salivation, etc. Il vaut donc mieux manger un morceau de fromage qu’un dessert sucré.
  • Le chocolat noir pose moins problème que le chocolat au lait et bien sûr le chocolat blanc, qui contiennent, quant à eux, beaucoup de sucre.

Si vous ne pouvez pas du tout vous passer du goût sucré, consommez modérément des sucres de substitution (aspartame, stévia et autres édulcorants). Faites particulièrement attention aux enfants : consommés en grande quantité, les édulcorants peuvent être nocifs pour eux ; ils sont interdits dans les aliments pour bébés de moins de 3 mois, et fortement déconseillés chez les enfants de moins de 3 ans.

N’oubliez pas que les sodas "light" ou "zéro" sont allégés en sucre, mais toujours aussi acides que leur version "originale", et donc néfastes pour vos dents !

Si vous n’avez pas la possibilité de vous brosser les dents après un repas (le repas de midi par exemple, souvent pris sur le lieu de travail ou à l’extérieur), mâcher un chewing-gum sans sucre peut être utile pour stimuler la salivation et ainsi diminuer l’acidité dans votre bouche. Mais un chewing-gum ne remplace pas un brossage !

Infor Santé, service de promotion de la santé

Voir aussi


Services