Contactez-nous !

Shampoing, savon pour le corps, crème hydratante, huile de massage… Nos magasins regorgent de marques et de produits cosmétiques pour les soins de bébé. Comment s’y retrouver ? Comment choisir « le bon produit » ?

La peau de bébé

La peau sert à réguler la température, synthétiser la vitamine D, protéger contre les agressions extérieures…

Chez le bébé, elle est très sensible, plus fine et plus perméable que celle de l’adulte. Il faut environ un an pour qu’elle développe complètement ses propriétés de barrière protectrice.

Veillez à utiliser le moins de produits cosmétiques possible, certains composants employés quotidiennement et de façon répétée peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. Evitez aussi d’utiliser les cosmétiques destinés aux adultes chez les enfants.

Quel produit utiliser ?

Les cosmétiques, c’est pas automatique ! Un nourrisson a besoin de peu de produits de soins pour être propre. Par exemple, un savon surgras est utile pour le corps et les cheveux du bébé ; le liniment est efficace pour l’hygiène des fesses, du visage et sur les croutes de lait.

Lisez les étiquettes : moins il y a d’ingrédients, mieux c’est ; plus il y en a, plus on risque de tomber sur des composants nocifs !

Bon à savoir :

  • utilisez peu de produits différents ;
  • avec peu de composants ;
  • sans parfum ;
  • si possible des produits bio ;
  • utilisez des huiles végétales.

Les composants à éviter absolument sont :

  • les huiles minérales : Paraffinum liquidum, Mineral Oil, Petrolatum… ;
  • les alcools gras et solvants dont le nom est composé des termes comme « alcool » ou « alcohol » ;
  • les silicones, leur nom se termine par « -ane » ou « -one » ;
  • les sels d’aluminium ;
  • des conservateurs comme le paraben ou le EDTA ;
  • les colorants qui s’écrivent « CI » suivi d’un chiffre ;
  • les parfums et fragrances synthétiques…

Fabriquer ses cosmétiques soi-même ?

De nombreux tutoriels sur internet vous montreront comment faire vos produits vous-même.

Faire ses cosmétiques à la maison demande du temps et de l’organisation, cela doit rester un plaisir, pas une contrainte. Un liniment bio sera tout aussi bon qu’un liniment maison.

Les grands points à retenir sont :

  • réaliser ses cosmétiques avec beaucoup d’hygiène ;
  • les produire en petite quantité car ils se conservent moins longtemps ;
  • ne pas utiliser d’huiles essentielles avant l’âge de 3 ans.

Votre bébé a des problèmes de peau

Votre petit bout a peut-être une peau plus fragile que les autres, ou peut-être des allergies. Demandez conseil à votre médecin généraliste, au pédiatre ou à la sage-femme pour trouver les produits qui lui conviendront

Et en milieu d’accueil ?

Chaque milieu d’accueil a ses exigences ou ses souplesses. Certains utiliseront une série de produits précis, alors que d’autres s’adaptent aux habitudes des enfants (produits maison…). Parlez-en avec les puéricultrices, connaître leur organisation vous facilitera la vie.