Dépendances, addictions et assuétudes
AccueilVotre santéBien dans sa tête

Dépendances, addictions et assuétudes


Les termes dépendances, addictions et même assuétudes se confondent souvent dans l’esprit du grand public. Faisons le point sur le sujet. Tout le monde est « dépendant » : l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit, le réseau social que l’on se crée, même le café du matin, le carré de chocolat de 16h… Le terme « dépendance » signifie simplement que l’on a besoin de quelque chose pour continuer à vivre, ou tout du moins pour continuer à vivre de la même façon. Mais pour autant, il ne s’agit pas de dépendances problématiques.

Dans le jargon des professionnels, le terme utilisé pour désigner la dépendance aux drogues est « assuétudes ». L’addiction, ou l’assuétude, implique un état dans lequel une personne manifeste un besoin irrépressible (état de manque) qui entraîne la répétition d’un comportement à l’égard d’une substance ou d’une pratique. L’addiction est en général globale, tant physique que psychique. Elle est étroitement liée à une perte de liberté pour la personne, et elle est dommageable pour sa santé, dans le sens large du terme.

Tabagisme

Le tabagisme est la première cause de décès pour laquelle la prévention est vraiment efficace. En Belgique en 2013, 27 % de la population fume, 21 % a déjà fumé et a arrêté, et 52 % n’a jamais fumé.

En savoir plus

Dépendance aux jeux de hasard

En Belgique, quelque 175 000 personnes sont confrontées chaque année au problème de la dépendance aux jeux. Il y a un risque de dépendance lorsque la personne est convaincue de pouvoir engranger des gains et qu'elle mise chaque mois plus de 10 % de ses revenus.

En savoir plus

Infor Santé, service de promotion de la santé