AccueilVotre santéBien dans sa têteLe sommeil

Améliorez le sommeil de vos ados et boostez leur énergie


Le réveil sonne : une nouvelle journée commence, le monde se met en action, pendant ce temps, une bataille se déclare pour votre adolescent. Difficulté à se lever, fatigue matinale, déconcentration en classe, performances en berne, humeur irritable… tous ces signes peuvent indiquer un manque de sommeil.

Un sommeil plus qu'essentiel

Les ados ont tendance à se coucher plus tard, ce qui contraste avec le rythme de sommeil des enfants du primaire. Un manque de sommeil et un rythme décalé peuvent cela dit avoir de nombreuses répercussions sur la santé globale de votre ado, comme par exemple sur ses capacités d’apprentissage ou sur son bien-être psychologique. En effet, à une période de transformations hormonales et de croissance rapide, les jeunes ont justement un besoin important de sommeil ! Un sommeil de qualité à un rythme adapté soutient le développement physiologique, psychologique et cognitif. Il s’agit d’un allié indispensable pour une croissance harmonieuse.

À chacun son rythme

Généralement, à l’adolescence, 9 heures de sommeil sont recommandées pour un repos complet et réparateur. Toutefois, les besoins en durée de sommeil peuvent être différents d’un ado à l’autre. Sensibilisez votre ado à l’importance de bien dormir, au bon moment, et aidez-le à définir un rythme adéquat qui lui permette de combler ses besoins. Il est parfois difficile pour votre ado de se rendre compte de ceux-ci, c’est pourquoi vous pouvez l’accompagner dans cette démarche. Attirez par exemple son attention sur son emploi du temps peut-être trop chargé, sur les heures passées devant ses séries préférées, etc.

Le bon rythme, même le week-end !

Parce qu’il est soumis à des contraintes scolaires et sociales (job étudiant, activités extrascolaires, etc.), arrivé le weekend, votre ado peut ressentir le besoin de récupérer les heures non dormies durant la semaine. C’est ce qu’on appelle la « dette de sommeil ». Toutefois, cela peut s’avérer être contre-productif et briser au contraire le « rythme circadien » de votre ado. Par exemple, si votre ado dort au-delà de 11 heures le dimanche, se coucher le soir sera plus difficile pour lui. Aidez-le à maintenir un rythme de sommeil constant même durant le week-end. Le mieux est de ne pas dépasser plus de deux heures supplémentaires de sommeil par rapport aux jours de semaine.

Bannir les ennemis

Parmi les ennemis du sommeil, nous retrouvons certains aliments ou boissons stimulants (plats épicés, café, thé, boissons énergisantes, etc.), le manque d’activité physique, les écrans, et plus particulièrement les smartphones. La particularité des écrans est qu’ils émettent une lumière bleue qui maintient le cerveau éveillé et retarde ainsi l’heure du coucher. Le problèmes avec les smartphones est l’incursion incessante de notifications, y compris aux heures où l’ado est censé dormir : un petit bip alerte que quelque chose s’est produit, ce qui incite le jeune à allumer son écran et vérifier, parfois même à participer à une conversation, au beau milieu de la nuit. Tous ces ennemis sont perturbateurs et empêchent d’atteindre un sommeil profond et réparateur. Ainsi, éviter les boissons stimulantes, avoir une activité physique régulière (non excessive), réduire le temps passé devant les écrans le soir et éteindre son smartphone la nuit permet d’améliorer l’endormissement et favorise un sommeil de qualité.

Retour au calme

L’environnement dans lequel dort votre ado a aussi son influence. Installer un climat calme et serein permettra de s’endormir plus facilement. L’instauration de certains rituels pourra également activer le besoin naturel de dormir. Aidez votre adolescent à définir les siens : quelles sont les habitudes qui pourraient l’aider à se retrouver dans une ambiance propice à l’endormissement ? Une tisane, de la lecture (en papier) et une extinction des écrans une heure avant le coucher sont des pistes à envisager.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la brochure d’Infor Santé « Dormez sur vos deux oreilles » ou le dossier complet sur le sommeil.

Vous pouvez également consulter le site www.jepenseaussiamoi.be pour des solutions bien-être avant le coucher.