AccueilMa santéBien dans mon corpsPrévention au quotidien

Protections solaires

Le soleil est bon pour le moral et pour la calcification des os et des dents (il aide à fixer la vitamine D) mais il n'est pas sans risques pour la santé. Il est donc important de faire bon usage des protections solaires et de suivre certaines recommandations.

Tous égaux ?

La protection naturelle contre les rayons UV du soleil n’est pas identique pour tous les types de peau. Les peaux plus pâles seront plus sensibles que les peaux plus foncées. Cependant, quel que soit le type de peau, les mesures de protection et de prévention solaire s’appliquent à tous. N’hésitez pas à demander conseil à un dermatologue.

Quels risques ?

Une exposition excessive au soleil peut entraîner, à plus court terme, des brûlures de la peau, les fameux « coups de soleil ». De plus, l’exposition au soleil s’additionne au fil du temps et, ce, dès les toutes premières expositions (donc dès l’enfance). A plus long terme, les zones les plus souvent exposées seront plus à risque de développer un cancer de la peau, par exemple le mélanome malin. 

Sur le plan esthétique, si le soleil est souvent recherché pour obtenir un teint hâlé, il entraîne aussi un vieillissement prématuré de la peau.

Le soleil est également néfaste pour les yeux. Une exposition sans le port de lunettes solaires anti-UV augmente, à plus long terme, le risque de cataracte

La crème solaire, un indispensable

Les crèmes solaires sont conçues pour vous protéger contre les dangers liés aux rayons UV, notamment en réduisant le risque de coup de soleil. L’usage d’une crème solaire permet donc une meilleure protection de la peau mais ne légitime pas une durée prolongée d’exposition. 

Pour une protection optimale, il est nécessaire de respecter certains conseils d’utilisation

  • En cas d’exposition prolongée au soleil, veillez à réappliquer régulièrement de la crème solaire, idéalement toutes les deux heures. 
  • Après une baignade, remettez rapidement de la crème solaire, même si elle est dite « résistante à l’eau ». Cela vaut aussi si vous avez beaucoup transpiré. 
  • N’oubliez pas les zones plus sensibles auxquelles on ne pense pas toujours : oreilles, nuque, paupières, nez, lèvres, pieds, arrière des genoux, etc. 
  • Les crèmes sont plus efficaces que les sprays, car elles permettent une application plus généreuse et une meilleure pénétration.
  • Appliquez une crème solaire d’un indice minimal entre 25 et 30, quel que soit votre type de peau (sauf pour les peaux les plus foncées) ou situations d’exposition au soleil. 

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin généraliste !

La crème solaire, suffisant ?

La crème solaire, bien que nécessaire et efficace, ne permet pas une protection à 100 % contre les dangers des rayons UV et, ce, même si elle est dite « écran total » ! La meilleure protection reste de limiter l'exposition. C’est entre 12 et 16 heures que l’exposition est la plus dangereuse, période où le soleil est situé le plus haut dans le ciel. Profitez-en pour faire une activité à l’ombre. Si vous exercez une profession qui vous contraint à rester au soleil, pensez à vous protéger davantage avec le port d’un vêtement ample, d’une casquette ou d’un chapeau, d’une paire de lunettes solaires anti-UV et, bien sûr, utilisez la crème solaire pour les parties du corps non couvertes.

Notez aussi qu'il est important de rester vigilants face à vos sensations... En effet, les rayons UV ne chauffent pas. Lorsque vous vous baladez par temps venteux, que vous vous baignez ou lorsqu’il fait nuageux, cela ne signifie pas que vous êtes protégés des rayons UV. De plus, un phénomène de réverbération peut se produire avec des surfaces brillantes comme l’eau et la neige, ce qui augmente d’autant plus la présence de rayons UV !

Les enfants, plus fragiles face au soleil !

Avant l’âge de 2-3 ans, les défenses face au soleil sont très faibles : la peau étant encore très fine, les rayons UV peuvent la traverser en des quantités beaucoup plus importantes. Les paupières, déjà fines chez l’adulte, le sont d’avantage à cet âge. Il faut donc éviter au maximum l'exposition au soleil, surtout lorsque celui-ci est haut dans le ciel (entre 12h et 16h). Mettez l’enfant à l’ombre avec des vêtements légers, des lunettes de soleil anti-UV et un chapeau, sans oublier une crème solaire adaptée, appliquée environ 30 minutes avant d’aller à l’extérieur.

Quand le soleil est plus bas dans le ciel (principalement en début et fin de journée), l’attention peut cependant un peu se relâcher, sauf pour les nourrissons qui ne doivent, quant à eux, jamais rester en plein soleil, quelle que soit l’heure. Appliquer de la crème est effectivement déconseillé chez les bébés de moins de 6 mois. Leur peau étant plus fragile, les risques d’allergies sont plus importants. 

Des séances de solarium avant les vacances ?

Contrairement à ce que l’on entend, faire des séances de solarium avant de partir en vacances ne permet pas d’habituer ou préparer la peau à l’exposition au soleil, ni de limiter les risques de coups de soleil. Les UV artificiels présentent les mêmes effets néfastes que l’exposition naturelle au soleil. Restez vigilants face à l’information publicitaire qui se veut plus conciliante vis-à-vis des solariums : une séance de quelques minutes à peine équivaut à une exposition naturelle de plusieurs heures. Votre peau subi donc les effets néfastes liés aux rayons UV beaucoup plus intensément encore que lors d’une exposition naturelle d’une même durée !

Infor Santé, service de promotion de la santé

Voir aussi