Confinement(s) et températures hivernales nous incitent à passer toujours plus de temps à la maison. Or, être davantage à l’intérieur, c’est voir le risque d’accidents domestiques augmenter, d’autant que la situation sanitaire favorise l’usage croissant d’un certain nombre de produits chimiques qui ne sont pas sans danger. Le Centre Antipoison tirait ainsi récemment la sonnette d’alarme ; depuis mars 2020, on dénombre 5 fois plus d’accidents liés au gel hydroalcoolique, 3 fois plus d’accidents liés aux autres désinfectants et le double en ce qui concerne l’eau de javel.

Si ces accidents touchent toutes les tranches d’âges, les plus jeunes en sont le plus souvent victimes. Découvrir le monde qui l’entoure et se confronter à son environnement constituent en effet des étapes nécessaires au développement de l’enfant. Toutefois, il ne perçoit pas toujours bien les dangers que peuvent représenter certains produits, objets ou situations. Heureusement, ces accidents sont souvent évitables en suivant des principes et mesures simples.

Surveiller, accompagner et éduquer

Que ce soit sur une table à langer, en équilibre sur un meuble ou dans le bain, veillez d’abord à ne jamais laisser un jeune enfant seul sans surveillance. L’enfant grandissant, vous ne serez cependant pas toujours à ses côtés pour lui dire ce qu’il peut ou ne peut pas faire. C’est pourquoi, pour l’accompagner vers une prise d’autonomie, il est important qu’il comprenne, avec des mots à sa portée, pourquoi tel objet ou situation est dangereux. Enfin, vous pouvez mettre en place une série de mesures dites « passives ». Par exemple, on n'empêchera jamais un petit qui commence à marcher de tomber. Mais on peut éviter qu'il dégringole les escaliers grâce à des barrières de protection, et en lui apprenant à se tenir en montant et en descendant.

Checklist de la prévention

La prévention repose sur quelques principes essentiels :

  • Mettez une hors de portée les produits dangereux, les médicaments et les cosmétiques en les rangeant dans des placards en hauteur, ou fermés à clef. Ayez également un œil sur les contenants qui peuvent prêter à confusion sur la nature de leur contenu (une bouteille réutilisée par exemple).
  • Soyez attentif à ne pas laisser à sa portée de petits objets ou aliments (cacahuètes) que l'enfant pourrait avaler ou inhaler.
  • Ne laissez pas non plus à sa portée des objets coupants (ciseaux, couteaux...) ou piquants.
  • Réglez la température du chauffe-eau pour que l'eau ne sorte jamais brûlante des robinets.
  • Equipez votre logement de systèmes de protection tels que détecteurs de fumée, barrières de protection, systèmes de blocage (portes d'armoires, tiroirs, fenêtres...).
  • Chez les plus grands, encouragez le port de matériel de protection (un casque par exemple) pour la pratique d'activités comme le vélo, le roller,...

Ce sont ici quelques grands principes incontournables mais il existe de nombreux gestes utiles pour accompagner l'enfant dans un cadre le plus sécurisé possible. A vous de réfléchir à tout ce qui pourrait représenter un danger dans votre propre logement !

Mes avantages


Voir aussi