AccueilVotre santéBien dans son corpsContraception

Qu'est-ce que la contraception ?


Le mot contraception couvre l'ensemble des moyens utilisés pour éviter une grossesse suite à un rapport sexuel.

Il existe deux grandes catégories de moyens contraceptifs :

  • Les méthodes hormonales, qui bloquent le cycle menstruel et l'ovulation. Parmi les méthodes hormonales, on trouve : la pilule contraceptive, le patch hormonal, l'anneau vaginal hormonal, l'implant hormonal, la piqûre contraceptive hormonale.
  • Les moyens mécaniques, qui jouent un rôle de barrière en empêchant la rencontre du spermatozoïde et de l'ovule. Les méthodes mécaniques sont le stérilet, le préservatif masculin, le préservatif féminin, les spermicides, le diaphragme et la cape cervicale.

Il existe également des méthodes dites « naturelles », très peu fiables, qui consistent à éviter la fécondation de l’ovule par un spermatozoïde en évitant la période de fécondité. On parle ici du suivi de la courbe des températures, du retrait ou coït interrompu, etc.

Enfin, une stérilisation peut être pratiquée, soit masculine, soit féminine. Radicales, ces méthodes consistent à empêcher le passage soit des spermatozoïdes, soit des ovules. La stérilisation n'est pas considérée comme une méthode de contraception, mais plutôt comme un moyen définitif d'empêcher une grossesse : en effet, même si elle est théoriquement possible, la réversibilité de cette intervention tant chez l’homme que chez la femme est loin d'être garantie.

Comment choisir sa contraception ?

Il existe un grand choix de moyens contraceptifs.
Le meilleur choix est celui qui correspond le mieux aux attentes de la femme et du couple, aux habitudes de vie, à la personnalité, à l'état de santé, aux projets et à l'âge de chacun.

De manière générale, les moyens contraceptifs non hormonaux sont moins efficaces que les contraceptifs hormonaux, hormis le stérilet qui est une méthode très efficace.

Mais l'efficacité de la plupart des contraceptifs dépend aussi de facteurs tels que leur bon usage (par exemple le placement ou le retrait correct d'un préservatif ou d’une cape cervicale), la régularité de la prise quotidienne (pilule hormonale), etc.

L'efficacité la plus parfaite en théorie peut être réduite à néant – et donc mener à une grossesse – si la méthode contraceptive n'est pas employée correctement.

Il est donc essentiel de bien comprendre le mode d'emploi et le fonctionnement des différentes méthodes. Une discussion approfondie avec votre médecin généraliste, votre gynécologue ou dans un centre de planning familial est toujours nécessaire au démarrage d'une contraception. Une évaluation régulière est également conseillée, tenant compte notamment de l'âge, des modifications du mode de vie, du désir éventuel de grossesse, etc.

N’oublions pas non plus que certains moyens de contraception protègent contre les MST (maladies sexuellement transmissibles), et d’autres pas. Cet élément doit lui aussi faire partie du questionnement quant au choix du contraceptif.

Infor Santé / mongeneraliste.be

Mes avantages


Téléchargement


Voir aussi