AccueilMa santéBien dans ma têteDépendances, addictions et assuétudesTabagisme

Les produits à base de nicotine

Lorsqu'un fumeur décide d'arrêter de fumer, il peut s'aider de produits à base de nicotine pour une transition un peu plus douce vers une vie sans dépendance tabagique.

Ces substituts nicotiniques se présentent sous de multiples formes :

  • comprimés à mettre sous la langue ou à sucer ;
  • gommes à mâcher ;
  • dispositifs transdermiques (patch à coller sur la peau) ;
  • spray à usage buccal ;
  • ...

Ils prennent souvent une forme attrayante : emballage coloré, arômes agréables... Ainsi, ils pourraient à tort être assimilés à des bonbons.

Pas des bonbons !

En général, les personnes qui essaient d'arrêter de fumer y recourent plusieurs fois dans une journée (8 à 12 fois). Ils sont dès lors souvent à porter de mains... hélas parfois aussi des petites mains.

Des données françaises ont relevé, sur une période de 10 ans, que plus de 300 enfants de moins de 10 ans avaient avalé des substituts nicotiniques. Parmi eux, 63 ont eu des symptômes d'intoxication.

Aux Etats-Unis, une étude a recensé plus de 1 700 cas d'intoxication d'enfants de moins de 6 ans pour la période 2006-2008.

Reconnaître les signes d'une intoxication

Le plus souvent, les premiers signes sont des vomissements et des diarrhées, accompagnés d'une pâleur, de sueurs, d'une agitation ou d'une somnolence, d'une accélération du rythme cardiaque ou de tremblements des extrémités.

En cas d'ingestion d'une forte dose, on peut constater une perte de connaissance et des convulsions.

Si vous observez de tels signes chez votre enfant, consultez immédiatement un médecin ou rendez-vous à l'hôpital.

Ces signes d'intoxication sont également valables pour les adultes et nécessitent aussi une consultation médicale rapide. Ne dépassez jamais la dose prescrite par le médecin ou mentionnée sur l'emballage.

Mes avantages


Téléchargement


Voir aussi