AccueilMa santéBien dans mon corpsPrévention au quotidienBrûlures

Les bonnes réactions en cas de brûlure

Vite, de l'eau !

L'eau fraîche (15°C) , appliquée dès que possible et pendant 15 à 20 minutes, permet de limiter la gravité d'une brûlure et d'en faciliter la guérison. En aspergeant d'eau la blessure, on diminue la température de la peau et on évite que la chaleur de la brûlure ne continue à aggraver les lésions en profondeur. De plus, ce geste soulage la douleur.

L'eau glacée et la glace sont à éviter absolument car ils provoquent une contraction des vaisseaux sanguins, ce qui aggrave les lésions.

En cas de brûlure chimique, il faut rincer la plaie avec de l'eau tiède pendant au moins 30 min pour diluer le produit toxique (et protéger la peau saine pour ne pas la contaminer). Si la blessure se trouve sous des vêtements, retirez ou découpez ces derniers, sauf s'ils collent à la peau.
Certaines brûlures dues à un agent chimique peuvent s'accompagner d'une intoxication par le produit toxique. En cas de doute, téléphonez au Centre Anti-Poison (070 245 245).

Pour des brûlures du 1er ou du 2e degré non profondes, d'une taille inférieure à une pièce de 2 euros, des soins peuvent être pratiqués à la maison.

Consultez rapidement votre médecin généraliste lorsque la blessure est profonde, ou supérieure à la paume d'une main (ou moins, chez un enfant), si elle se situe à une articulation ou touche le visage, les mains, la plante des pieds, les organes génitaux, les aisselles (en dessous des bras), le pli derrière le genou.

Faites appel à un service d'urgence, voire d'emblée à un centre pour grands brûlés si la brûlure est très étendue.

Pour une brûlure dépassant le stade du 1er degré, si vous n'êtes pas en ordre de vaccin contre le tétanos, consultez votre médecin généraliste.

Voir aussi